OM : Jorge Sampaoli crache ses vérités à ses joueurs !

Suite à la défaite de l’ OM face à Galatasaray en Ligue Europa (4-2), Jorge Sampaoli a recardé son effectif. Publié par Timothée Jean le 27 novembre 2021 à 01:33

Suite à la défaite de l’ OM face à Galatasaray en Ligue Europa (4-2), Jorge Sampaoli a recardé son effectif. Le coach marseillais attend plus de ses joueurs.

OM : Sampaoli pointe du doigt le manque d’efficacité de ses joueurs

Une première défaite synonyme d’élimination en Ligue Europa. Après quatre matchs nuls lors des quatre premières journées, l’ OM était dans l’obligation de s’imposer pour entretenir l’espoir d’une qualification. Mais les hommes de Jorge Sampaoli se sont écroulés ce jeudi soir sur la pelouse de Galatasaray. Pas aidés par le coaching douteux du coach argentin, les Olympiens se sont finalement inclinés face aux Stambouliotes (4-2) et sortent de la compétition par la petite porte.

Présent en conférence de presse ce vendredi, Jorge Sampaoli est revenu sur cette défaite et n’a pas caché son mécontentent. Le coach marseillais a surtout déploré le manque d’efficacité de ses hommes dans le dernier geste. « Hier, on a eu une ou deux occasions de plus que nos adversaires. On n'a pas été assez tranchants dans les surfaces. Si on n'y parvient pas, on tend le bâton pour se faire battre. Il faut être plus tranchants, et convertir ces occasions en points », a-t-il déclaré devant les médias. Un constat froid, mais lucide sur la prestation des Olympiens, qui n’ont pas su convertir leurs occasions face à Galatasaray.

Sampaoli évoque la différence entre Bamba Dieng et Milik

Dans la foulée, l’entraîneur de l’OM a glissé une comparaison entre ses deux attaquants du soir : Bamba Dieng et Arkadiusz Milik. Si l’entraîneur argentin est ravi de la prestation de son jeune attaquant sénégalais qui a mis à mal la défense turque, Jorge Sampaoli rappelle que Dieng a encore du chemin à parcourir pour atteindre le niveau d’efficacité du Polonais, auteur d’un doublé. « Dieng un potentiel énorme, mais il a besoin de beaucoup d'actions pour marquer. Hier il a eu cinq grosses occasions, et il n'a pas marqué. Arek en a eu une ou deux, il a mis un doublé », a rappelé l’entraîneur phocéen, assurant que « c’est la différence entre les deux, entre un finisseur et un jeune qui grandit ». Les Marseillais devront donc tirer les leçons de cette soirée européenne afin d’éviter de reproduire les mêmes erreurs.

Afficher les commentaires