OL : Après son audience au CNOSF, Aulas prend une décision

Jean-Michel Aulas, président de l'OL. Publié par ALEXIS le 02 décembre 2021 à 00:08

Contraint de jouer son match contre Reims à huis clos, l' OL attend désormais la décision finale de la LFP, après son audience au CNOSF.

OL : Aulas prend acte de la décision du CNOSF

L’ OL a été débouté dans sa tentative de faire annuler le huis clos imposé par la LFP pour le match contre le Stade de Reims, au Groupama Stadium. Dans un communiqué, Jean-Michel Aulas avoue avoir pris acte de la décision du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). « L’Olympique Lyonnais prend acte de la conciliation du Comité national Olympique et sportif français à propos de la mesure conservatoire instaurant un huis clos total pour le match OL - Reims », a communiqué le club rhodanien.

Le président des Gones a encore regretté la décision prononcée à titre conservatoire par la Ligue à son encontre après les incidents de l’Olympico le 22 décembre dernier. « L’Olympique Lyonnais regrette cette décision de la LFP pénalisante pour le club à la suite d’un acte isolé… » a-t-il insisté.

L’Olympique Lyonnais attend désormais la décision du 8 décembre

En conclusion, Jean-Michel Aulas a déclaré qu’il s’en remet au jugement de la LFP qui sera prononcé mercredi prochain. « L’ OL attend désormais la décision de la commission de discipline du 8 décembre prochain et rappelle sa volonté d’être jugé uniquement sur le fait isolé qui le concerne, sans se voir pénaliser plus lourdement que lors des incidents de masse qui ont pu émailler d’autres stades de Ligue 1 et de Ligue 2 », a-t-il indiqué.

Pour rappel, un supporter de l' OL avait jeté une bouteille d'eau sur la tête de Dimitri Payet, lors de OL - OM. Ce match de la 14e journée de Ligue 1 avait été arrêté après seulement 5 minutes de jeu et n'avait plus repris. Le supporter fautif avait été interpelé, jugé et condamné à 6 mois de prison avec sursis, et 5 ans d'interdiction de stade.






Afficher les commentaires