PSG Mercato : Avant le RC Lens, grosse surprise au Paris SG !

Leonardo, directeur sportif du PSG. Publié par JEAN-LUC D le 04 décembre 2021 à 20:28

Le PSG sera sur la pelouse du RC Lens ce soir. Avant ce match de Ligue 1, une info mercato totalement inattendue est tombée dans la capitale.

Un grand ménage programmé pour cet hiver ?

Le mercato hivernal n’ouvrira ses portes que le 1er janvier prochain, mais les choses se précisent d’ores et déjà du côté du Paris Saint-Germain. En effet, selon les renseignements recueillis par nos confrères de Foot Mercato, les dirigeants du club de la capitale ont prévu un énorme dégraissage après avoir échoué de se débarrasser de certains indésirables lors du mercato estival passé.

Le média sportif explique notamment que Leonardo a inscrit sur la liste des départs de janvier les noms de Sergio Rico (fin de contrat en 2024), Thilo Kehrer (2023), Abdou Diallo (2024), Layvin Kurzawa (2024), Mauro Icardi (2024), Leandro Paredes (2023) et Rafinha (2023). Des joueurs que Mauricio Pochettino n’utilise que très rarement et qui pourraient donc changer d’air durant l’hiver si des offres satisfaisantes atterrissent sur les bureaux du directeur sportif. Mais il semble que cette liste comporte une grosse erreur.

PSG Mercato : Surprise pour l’avenir de Paredes ?

Arrivé en janvier 2019 en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg contre un chèque de 40 millions d’euros, Leandro Paredes n’a pas vraiment l’intention de quitter le Paris Saint-Germain dans les prochaines semaines. D’ailleurs, à en croire les dernières informations du média TyC Sports, des discussions seraient même en cours en ce moment entre la direction du Paris Saint-Germain et l’entourage du milieu de terrain argentin en vue d’une prolongation de son contrat, qui expire le 30 juin 2023.

Leandro Paredes a confirmé que des négociations sont en cours avec la direction pour quelques saisons de plus. Si la durée de la prolongation négociée n’a pas été évoquée, le PSG ne pourra que lui offrir une extension de trois années supplémentaires, soit jusqu'en juin 2026 maximum, selon les règlements français.

Affaire à suivre donc…

Afficher les commentaires