PSG Mercato : Messi vers Miami, le Paris SG laissera-t-il faire ?

Lionel Messi voudrait quitter le PSG l'été prochain. Publié par JEAN-LUC D le 07 janvier 2022 à 14:06

Hier, la presse espagnole a annoncé l'envie de Lionel Messi de quitter le PSG. Le Paris SG qui a déjà pris les devants s'en laissera-t-il compter ?

Mercato PSG : Messi pourrait quitter le Paris SG l'été prochain

Présent sur les antennes de la célèbre émission El Chiringuito, l’ancien joueur du FC Barcelone Paco Carrasco a expliqué que Lionel Messi envisage sérieusement un départ l’été prochain si le Paris Saint-Germain ne remporte pas la Ligue des Champions. Le consultant sportif révèle que le septuple Ballon d’Or ne se plait pas en Ligue 1 et trouve cette première saison loin du Barça un peu longue.

Arrivé gratuitement l’été dernier et malgré un contrat courant jusqu’au 30 juin 2023, l’ancien capitaine des Blaugranas pourrait donc réclamer un bon de sortie à Nasser Al-Khelaïfi à l’issue de la saison. Et comme il ne compte pas raccrocher les crampons à 34 ans, Messi aurait déjà une destination en tête pour la suite de sa carrière de footballeur.

PSG Mercato : Lionel Messi vers Miami

Après 21 ans de bonheur à Barcelone et une pige d’une saison à Paris, Lionel Messi pourrait rejoindre les États-Unis durant l'été 2022. Après Paco Carrasco, le journaliste Paco Garcia Caridad confirme les envies d’ailleurs de l’international argentin à court terme. D’après ses informations, « Messi a déjà l'Inter Miami de Beckham en tête. »

Toutefois, Cristobal Soria, chroniqueur à El Chiringuito, a clairement remis en cause l'information de son confrère, assurant qu'il n'y a aucune chance de voir l'enfant de Rosario quitter le Paris Saint-Germain dès l’été prochain. En engageant la Pulga en août dernier, les propriétaires qatariens du club de la capitale auraient pris des dispositions pour se prémunir d’un tel scénario. Sauf énorme revirement de situation, Messi devrait donc aller au terme de son bail avec les Rouge et Bleu, soit jusqu’en juin 2023. Libre à lui de ne pas activer la troisième année en option.






Afficher les commentaires