OM Mercato : Après Bakambu, une terrible nouvelle tombe à Marseille

Pablo Longoria et Frank McCourt, propriétaire de l'OM. Publié par ALEXIS le 15 janvier 2022 à 13:16

Quelques heures après la signature officielle de Cédric Bakambu à l’ OM, le club phocéen est durement sanctionné par la FIFA.

OM Mercato : L’Olympique de Marseille interdit de recrutement par la FIFA

Deux semaines après l’ouverture officielle du Mercato hivernal, l’ OM a acté la signature de Cédric Bakambu. Ce dernier s’est engagé avec le club de Ligue 1 sans indemnité de transferts. Il est arrivé libre de tout engagement, suite à la fin de son contrat à Beijing Guoan FC (en Chine). L’avant-centre de 30 ans a signé jusqu’en juin 2024. Mais coup de tonnerre, l’Olympique de Marseille vient d’être frappé par l’instance mondiale du football.

Selon les informations de L’Équipe, la FIFA a interdit l’ OM de recrutement, lors des deux prochains mercatos. « La FIFA a sanctionné l'Olympique de Marseille d'une interdiction de recrutement pour deux mercatos à venir », a appris le quotidien sportif, tout en précisant que « le club phocéen va faire appel ». Un appel devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui sera « vraisemblablement suspensif » d’après la source. Cette sanction prend effet à partir du mercato d'été 2022.

Pape Gueye suspendu, Marseille prié d'indemniser Watford

À noter que la faîtière du football mondial a infligé une suspension pour 4 mois à Pape Gueye et une indemnité de 2,5 M€ à verser à Watford FC par les Marseillais. Le club de Premier League réclame 10 M€. Cette sanction est relative à la signature du milieu de terrain de 22 ans à l’ OM en juillet 2020 en provenance du Havre AC. En effet, ce dernier avait signé un pré-contrat avec le club anglais, avant de finalement renoncer, dans les derniers instants, à s’engager avec les Hornets au profit des Phocéens.

International sénégalais, Pape Gueye n’était pas dans le groupe des Lions de la Teranga contre la Guinée (0-0), lors du match de la 2e journée de la phase de poule de la CAN 2021, vendredi.






Afficher les commentaires