OM Mercato : Un accord secret entre Milik et Longoria dévoilé

L’avenir d’Arkadiusz Milik aurait pu s’écrire loin de Marseille depuis l’été dernier. Pablo Longoria n’a pas pu tenir sa promesse.

Un accord entre Milik et Longoria est tombé à l’eau

Arrivé en prêt avec option d’achat en deuxième moitié de la saison dernière, Arkadiusz Milik est en fin de contrat à l’Olympique de Marseille. Dès ses premiers mois, le buteur polonais alors poussé vers la sortie à Naples s’est avéré être un bon coup pour Marseille. À tel point que son contrat le liant au club phocéen jusqu’en juin 2022 était menacé. Un retour en Italie, du côté de la Juventus de Turin, a longuement été évoqué en fin de saison dernière. Cet intérêt de la Juve et d’autres grandes écuries n’avait pas laissé Pablo Longoria indifférent. Le président marseillais s’était alors résolu à casser le prêt de Milik si une offre de 12 millions d’euros parvenait à sa table. Seulement, une grave blessure du Polonais en fin de saison l’a contraint à rester en Provence.Touché au genou, l’attaquant de 27 ans a raté l’Euro 2020 et n’a retrouvé les terrains qu’en septembre.

Un avenir à Marseille compromis par Sampaoli ?

...

Arkadiusz Milik remonté contre Jorge Sampaoli

De retour à la compétition, Arkadiusz Milik n’a pas perdu de sa superbe. Avec 16 buts en 24 matchs, le Polonais est le meilleur buteur de l’Olympique de Marseille cette saison. S’il marche actuellement sur l’eau avec ses six buts lors de ses quatre derniers matchs, la vie est loin d’être rose pour l’ancien Napolitain. La faute à un temps de jeu qu’il estime insuffisant. Jeudi après son doublé contre Qarabag, l’attaquant marseillais a vertement pesté contre son remplacement décidé par Jorge Sampaoli. Il a notamment laissé exploser sa colère en donnant des coups de pied dans une bouteille. Après la rencontre, la sortie du coach de l’OM n’a pas arrangé la situation alors que ça se tend depuis quelques semaines entre les deux hommes.

« On a l’impression que les joueurs cherchent des excuses pour ne pas être heureux. L’équipe a gagné même si elle n’a pas bien joué, donc il doit être heureux. S’il ne l’est pas, c’est son problème et il devrait en parler avec quelqu’un d’autre, mais pas avec moi », a notamment lâché le technicien argentin. Reste maintenant à savoir si ces tensions ne vont pas finir par découler sur un départ gratuit de Milik. Ce qui constituerait un coup dur pour Longoria qui semble enfin tenir le grand attaquant tant recherché par Marseille.