ESTAC Mercato : La signature d'un Tricolore imminente !

Bruno Irles, coach de l'ESTAC, et Adil Rami. Publié par ALEXIS le 10 juin 2022 à 22:48


ESTAC Mercato : En fin de contrat à l'ES Troyes AC, Adil Rami devrait prolonger pour une saison supplémentaire. Le dossier serait en bonne voie.

ESTAC Mercato : Adil Rami parti pour rester à Troyes

A l’ ESTAC, la question de la prolongation du contrat d’Adil Rami, qui expire le 30 juin officiellement, est étudiée. Après sa saison plus ou moins convaincante du défenseur central, le staff technique de l’ES Troyes AC serait d’accord pour une année supplémentaire avec ce dernier la saison prochaine. D’après les indiscrétions de L'Est-éclair, « la direction du club troyen et le joueur doivent se rencontrer la semaine prochaine pour évoquer une probable prolongation de contrat ». Le champion du monde 2018 a exprimé clairement son envie de poursuivre l’aventure à l’ ESTAC. Le club aubois également est intéressé comme indiqué. Il ne reste donc plus qu’un accord à trouver entre les parties pour une nouvelle signature.

« Alors que le défenseur de 36 ans avait fait part, en fin de saison, de son désir de poursuivre l’aventure à Troyes, la balle était dans le camp des dirigeants troyens. Ces derniers ont dans l’idée de conserver le champion du monde. Les deux parties sont donc sur la même longueur d’onde sur le principe. Il reste à régler les détails financiers du nouveau contrat. Une rencontre aura lieu la semaine prochaine », a annoncé le journal régional.

Jackson Porozo débarque en attendant Rami

Pour rappel, Adil Rami a disputé seulement 17 matchs en Ligue 1 la saison dernière et a été titulaire 14 fois, mais il a marqué 3 buts. Ce qui n’est pas négligeable pour un arrière central. Il a même été capitaine à 8 reprises sous les ordres du nouvel entraineur Bruno Irles. En attendant la signature de l’ancien Tricolore (36 sélections, 1 but), l’ ESTAC a déjà acté le transfert de Jackson Porozo (un imposant défenseur central de 21 ans) en provenance du FC Boavista (Portugal). La pépite Éric N'Jo (18 ans) a aussi signé un premier contrat professionnel, mercredi dernier.




Afficher les commentaires