PSG Mercato : Javier Tebas s'en prend encore à Al-Khelaïfi !

PSG Mercato : Tebas critique encore le Paris SG. Publié par Thomas le 22 juin 2022 à 18:25

PSG Mercato : Le torchon brûle entre Nasser Al-Khelaïfi et le président de la Liga, Javier Tebas. Ce mercredi, l'Espagnol a encore taclé le Paris SG.

PSG Mercato : La prolongation de Mbappé crée le chaos en Espagne

La relation entre le président de la Liga et le Paris Saint-Germain n’est pas au beau fixe. En froid avec l’écurie francilienne depuis le transfert de Neymar en 2017, Javier Tebas ne cesse de fracasser Nasser Al-Khelaïfi et le Qatar, dont il critique la politique de recrutement. Encore très virulent à l’égard du Paris SG depuis le mercato dantesque réalisé l’été dernier (Messi, Donnarumma, Ramos...), le dirigeant espagnol avait redoublé d’hostilité il y a peu, dans la foulée de la prolongation de Kylian Mbappé.

Logiquement très impacté par la non-venue de la star tricolore dans son championnat, Tebas n’avait pas caché sa rancœur envers Al-Khelaïfi, portant plainte contre ce dernier. La Liga a demandé la semaine dernière " l’abrogation du contrat de Mbappé ", pour non-respect du fair-play financier imposé par l'UEFA, un acte qui n’aura pas échappé au président parisien, qui lui a alors répondu ce mardi soir.

" Qui est Tebas? Je ne connais pas cette personne. Je me fiche de ce qu’il dit, la vérité, on en parle depuis des années. Nous avons un projet à construire et nous allons continuer. Nous ne sommes pas inquiets, pas plus que tout ce qui sort dans les médias, parce que nous ne pouvons pas perdre notre temps avec tout ce qui sort ", avait lancé Al-Khelaïfi au micro du Parisien.

Javier Tebas répond sèchement à Nasser Al-Khelaïfi sur Twitter

Après ces déclarations chocs de la part du président du Paris SG, le boss de la Liga a tenu à répondre à son homologue qatari. " Il nous prend pour des imbéciles (il ne croit pas lui-même à ses mensonges) et il vient nous donner des leçons pleines de suffisance et d'arrogance de nouveau riche. Les règles n'existent pas pour le PSG. Nous continuerons à nous battre pour un football durable et sans tricherie ", a lancé Javier Tebas, visiblement très remonté contre l’institution parisienne. Le feuilleton n’est décidément pas refermé entre les deux présidents.






Afficher les commentaires