ASSE Mercato : Vers un scénario spectaculaire pour la vente ?

L'ASSE toujours dans l'attente d'un nouveau propriétaire Publié par Ange A. le 26 juin 2022 à 08:05

ASSE Mercato : Au vu des récents événements, le dossier de vente de l’AS Saint-Étienne prend de nouveau du plomb dans l’aile.

ASSE Mercato : Énorme coup de froid pour le rachat des Verts

Comme son ennemi l’Olympique Lyonnais, l’AS Saint-Étienne pourrait également passer sous pavillon américain. L’homme d’affaires David Blitzer serait intéressé par le rachat de Saint-Étienne. L’entrepreneur américain aurait même dépêché quelques émissaires à la mi-juin dans ce sens. Le Progrès assure que depuis cette visite, l’homme d’affaires américain n’a plus donné de nouvelles. Le journal régional croit savoir que deux facteurs pourraient l’avoir refroidi.

Les récentes sanctions infligées par la LFP ne seraient pas de nature à encourager David Blitzer, déjà déçu de la relégation de l’ ASSE en Ligue 2. La Ligue a sanctionné le club ligérien suite aux événements survenus à Geoffroy-Guichard lors du match de barrages retour contre l’AJ Auxerre. Les Verts ont écopé d’un retrait de six points, dont trois avec sursis, et six matchs à huis clos, dont deux avec sursis.

Les exigences de Caïazzo et Romeyer à Blitzer

Caïazzo et Romeyer toujours en poste à Saint-Étienne

Les exigences de Bernard Caïazzo et Roland Romeyer auraient également dissuadé ce candidat au rachat de l’AS Saint-Étienne. Les deux présidents de l’ ASSE auraient posé trois conditions à David Blitzer. Les deux hommes attendent l’injection d’un montant conséquent dans le club et la présentation d’un projet sportif pertinent. Le duo Caïazzo-Romeyer exigerait également le maintien du personnel en place. Autant de contraintes qui pourraient donc refroidir l’homme d’affaires et de nouveau compromettre cet épineux dossier.

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer avaient annoncé leur intention de se retirer du club depuis avril 2021. Mais faute d’offre de reprise sérieuse, les deux hommes sont toujours aux commandes. De quoi courroucer les supporters stéphanois qui exigent leur départ depuis plusieurs saisons. Reste à savoir si David Blitzer va exaucer le vœu de ces fans.






Afficher les commentaires