Équipe de France : Zidane, Deschamps, Le Graët a pris sa décision !

Le président de la FFF a évoqué l'avenir de l'Équipe de France. Publié par Thomas G. le 07 juillet 2022 à 17:11

Équipe de France : Annoncé comme le remplaçant de Didier Deschamps, Zinédine Zidane est fixé après les déclarations du président de la FFF.

Équipe de France : Noël Le Graët donne un indice sur l'avenir de la sélection

Depuis plusieurs mois, les rumeurs d’une arrivée de Zinédine Zidane reviennent avec insistance. L’ancien coach du Real Madrid aurait même refusé le poste d’entraineur du PSG pour rester libre pour l’Équipe de France. En parallèle de ces rumeurs, l’avenir de Didier Deschamps est toujours incertain, le sélectionneur est sous contrat avec la FFF jusqu’à la fin de l’année. En cas de bons résultats au Qatar ou de troisième étoile, le contrat de Didier Deschamps pourrait être reconduit jusqu’à l’Euro 2024 en Allemagne.

Noël Le Graët s’est exprimé dans l’émission Télématin, le président de la FFF a déclaré : « Je vais recevoir Didier dans les jours qui viennent à Guingamp pour bavarder et voir dans quel état d’esprit, il est. On ne peut pas décider comme ça, ce sera après la Coupe du monde. Mais le prochain sélectionneur, ça sera au prochain président de la FFF de décider. » À l’heure actuelle, la tendance penche vers une prolongation de Didier Deschamps après la Coupe du Monde selon Ouest-France.

Équipe de France : Zinédine Zidane hors course ?

Le président de la FFF a également évoqué l’intérêt de Zinédine Zidane pour le poste de sélectionneur de l’Équipe de France. Noël Le Graët a declaré : « Zidane, je le connais bien mais pour le moment, vous savez mon attachement à Didier Deschamps. Il dit "si la place est libre" donc il ne veut pas piquer la place. Je n’ai jamais abordé ce sujet avec lui, ce ne serait pas correct. » Zinédine Zidane ne devrait donc pas devenir sélectionneur pendant le dernier mandat de Noël Le Graët. L’arrivée de Zizou en tant que sélectionneur des Bleus pourrait se faire après la nomination du nouveau président de la FFF. Avant cela, l’Équipe de France tentera de garder sa couronne en allant chercher un troisième titre de champion du monde.