Stade Rennais Mercato : Après Tel, une autre pépite sur le départ

Un attaquant pourrait encore quitter le Stade Rennais Publié par Ange A. le 29 juillet 2022 à 08:04

Stade Rennais Mercato : Après le départ de Mathys Tel, le SRFC pourrait voir un autre jeune attaquant prendre la porte cet été.

Stade Rennais Mercato : Un nouveau départ en attaque annoncé au SRFC

Le Stade Rennais a déjà bouclé deux grosses ventes cet été. Nayef Aguerd a rejoint les Anglais de West Ham contre 35 millions d’euros. Après le transfert du défenseur marocain, le SRFC a empoché un joli de la part du Bayern Munich. Le club allemand a claqué 20 millions d’euros, hors bonus, pour s’offrir les services de Mathys Tel. Le jeune attaquant formé par Rennes n’a pourtant disputé que 10 matchs (79 minutes) avec l’équipe première. Il s’est engagé jusqu’en 2026 avec l’ogre bavarois. À l’image de Tel, une autre pépite offensive des Rouge et noir pourrait quitter le navire cet été. Juste un an après son transfert en provenance de Nordsjaelland (Danemark), Kamaldeen Sulemana serait aussi un candidat au départ. L’international ghanéen n’a pourtant pas réalisé une première pige exceptionnelle à Rennes. Diminué par les pépins physiques, il n’a inscrit que 5 buts et délivré deux passes décisives en 27 matchs sous les couleurs rennaises.

Sulemana vers un top championnat cet été ?

Kalmadeen Sulemana courtisé en Premier League

Selon les informations de L’Équipe, Kamaldeen Sulemana pourrait rejoindre un autre championnat du Top 5 européen. Le quotidien sportif révèle que l’attaquant ghanéen aux 11 sélections garde une belle cote en Premier League. Plusieurs clubs dont l’identité n’a pas fuité seraient intéressés par l’attaquant du SRFC. Recruté contre 15 millions d’euros l’été dernier, le Ghanéen est encore sous contrat jusqu’en 2026. Sa valeur marchande est estimée à 18 millions d’euros sur Transfermarkt. Reste maintenant à savoir si la direction du club breton est disposée à se séparer de cet élément offensif juste un an après sa signature. Réponse d’ici la clôture du mercato estival.



Afficher les commentaires