FC Nantes Mercato : Le LOSC tient la réponse du FCN pour Blas

Waldemar Kita, président du FC Nantes. Publié par ALEXIS le 15 août 2022 à 18:41

FC Nantes Mercato : Kita a répondu au coup de pression de Kombouaré. Il a aussi lâché des indices sur les dossiers chauds, dont celui de Blas, cible du LOSC.

FC Nantes Mercato : Kombouaré exige des renforts en urgence !

Après le match nul du FC Nantes face au LOSC, dimanche (1-1), lors de la 3e journée de Ligue 1, Antoine Kombouaré avait insisté sur le besoin de renforcer davantage son équipe, avant la fin du mercato estival, le 31 aout. « Il me faut surtout des arrivées. C’est dans notre intérêt à tous. On sait qu’aujourd’hui qu’il faut surtout des renforts. Je n’ai pas envie que mon équipe s’affaiblisse », avait-il lâché en conférence de presse. « On n’a que quatre attaquants, avec Evann Guessand et Mostafa Mohamed, donc il faut les garder et travailler pour avoir des renforts. Oui c’est une urgence aujourd’hui, c’est très clair » a insisté le coach du FCN.



En plus des renforts exigés, le technicien kanak ne veut pas perdre de joueurs clés, à 15 jours de la fermeture du marché des transferts, surtout que son équipe est engagée en Ligue Europa cette saison. Antoine Kombouaré avait ainsi menacé de s’opposer au transfert de Ludovic Blas (15 buts, 5 passes décisives la saison dernière), annoncé proche du LOSC. « Le bon de sortie ? Je vais finir par dire non. Il y aura une deadline… » a-t-il prévenu.

Blas, Lafont et Simon, Kita rassure l'entraineur du FCN

Et la réponse de Waldemar Kita à son entraineur est tombée ce lundi. Il assure que lui, en tête du FC Nantes, veut aussi une équipe renforcée et compétitive. Cependant, il est soumis aux conditions du marché. « L’entraineur est inquiet, mais la première personne inquiète, c'est moi. Il ne faut pas oublier que le marché ne bouge pas beaucoup et que c'est pareil dans tous les clubs », a-t-il répondu dans L’Équipe, dans un premier temps. « Aujourd'hui, on veut garder le groupe qu'on a, mais il faut respecter certaines choses. […] On ne peut pas non plus laisser partir n'importe qui à quinze jours de la fin de mercato. Aujourd'hui, je dirais qu'il (Blas) ne part pas. Moi, je veux qu'il reste. […] S'il veut partir pour gagner plus à Lille, je suis prêt à lui donner la même chose (salaire, ndlr). Je lui ai dit verbalement », a rassuré le président des Canaris, ensuite.

kombouaré, coach du FC Nantes

Outre le dossier du buteur nantais, Waldemar Kita a aussi fait le point sur l’avenir Alban Lafont et Moses Simon. Il assure qu’il « n’y a pas eu de propositions » pour le gardien de but. « Comme je viens de le dire, on va jouer la Ligue Europa. Ça fait au moins six matchs de Coupe d'Europe, ce n'est pas rien. Personne ne veut partir et moi je veux qu'ils restent », a lâché le dirigeant Franco-Polonais.

Hwang Ui-Jo repousse le FC Nantes

Pour finir, le propriétaire du FC Nantes a fait des mises au point sur l’intérêt du club de la Cité des Ducs pour Hwang Ui-Jo (avant-centre de Bordeaux), Gaël Kakuta (milieu offensif) et Ignatius Ganago (attaquant) du RC Lens. « Antoine l'a dit, il voulait Hwang, mais Hwang ne voulait pas venir, il voulait l'étranger. Quand un joueur ne veut pas, tu fais comment ? » a-t-il expliqué concernant le Sud-Coréen. Kita a botté en touche au sujet des Lensois : « Vous confirmez les pistes Ganago et Kakuta ? Je préfère ne pas répondre. Quand on se met sur un joueur, il y a dix clubs qui viennent dessus ».