Vente OM : Pablo Longoria se trahit sur le rachat de Marseille

Vente OM : Pablo longoria Publié par Gary SLM le 09 septembre 2022 à 05:35

Le sujet de la vente OM pourrait envahir de nouveau l'actualité de l'Olympique de Marseille après la déclaration de Pablo Longoria, son président.

Vente OM : Pablo Longoria ouvre une lucarne

Ces deux dernières années, la vente OM est devenue le sujet phare de l'actualité de l' Olympique de Marseille. Plusieurs sources ont relayé l'existence de négociations autour du rachat de l'équipe olympienne qui est toujours entre les mains de Frank McCourt. Le milliardaire américain a continuellement affirmé que le club phocéen n'était pas à vendre, ce qui n'empêche pas Thibaud Vézirian et Romain Molina de maintenir leurs affirmations.

Ces grands actifs sur les réseaux sociaux ont tenu en haleine plusieurs milliers de fans de l'Olympique de Marseille. À l'arrivée, rien n'a changé. Le club phocéen entame une nouvelle saison sous l'égide de Frank McCourt. Le rachat de l'OM tant annoncé ne s'est donc pas concrétisé. Mais le non-changement de propriétaire de l'équipe phocéenne est-il un problème ? Pablo Longoria y a répondu.

Rachat de l'OM : Longoria avoue une incapacité de Frank McCourt

C'est en répondant à la question des journalistes sur le rachat de l'OM que Pablo Longoria a entrouvert une lucarne. L'espagnol a expliqué que Frank McCourt soutenait l'équipe phocéenne. Il le trouve à l'écoute, concerné et attentif à ce qui se passe dans la vie du club. Mais contrairement à ce que croit la majorité des fans de l'OM, avoir de l'ambition n'est selon lui pas synonyme d'injection régulière de centaines de millions d'euros dans le fonctionnement du club.

"Je crois que nous devons chercher à trouver de l’argent pour chaque saison. Trouver comment faire un effectif encore plus compétitif. [...] Je ne crois pas en un football où un propriétaire arrive avec 200 millions d’euros pour faire des choses", a confié Pablo Longoria.

Cette déclaration du dirigeant de l'OM avait pour but d'expliquer que l'américain ne met pas beaucoup d'argent sur la table comme ses homologues du PSG, mais que cela reste normal, on aurait dit presque souhaitable. Sauf qu'aujourd'hui, peu de clubs peuvent se permettre de fonctionner sans appui financier de leurs propriétaires.

Le Paris Saint-Germain, qui est aujourd’hui le club français qui vend le plus de produits dérivés et qui bénéficie des meilleurs partenariats, ne peut assurer seul ses propres dépenses. Les Qataris continuent d’injecter de l’argent dans les caisses du PSG aujourd’hui encore, ce qui rend incohérent le discours du président de l’OM.

Un rachat de l’OM pour pérenniser ses acquis ?

L’avenir du club reste donc toujours un problème non encore réglé. Frank McCourt, s’il est incapable d’injecter de l’argent, doit favoriser le rachat de l’OM par une personne qui pourrait lui permettre de rester dans le top 3 du championnat français où il s’est fort heureusement glissé malgré ses difficultés d’argent. Avec le mercato estival que vient de réaliser la direction sportive du club phocéen, c’est un nouveau rendez-vous qui vient d’être pris avec la DNCG, le gendarme financier du football français.

Avec la sortie de Pablo Longoria, la venue d’investisseurs capables de décaisser de grosses sommes d’argent pour faire de l’Olympique de Marseille un club européen est souhaité.

Mauvaise nouvelle pour le club phocéen

cazoo sur le maillot de Alexis Sanchez

Peu après le discours de Pablo, une mauvaise nouvelle s’est abattue sur le club marseillais. Son sponsor CAZOO a annoncé par communiqué la cessation de ses activités en France et en Europe. "La société a l'intention de commencer une liquidation ordonnée de ses opérations en Allemagne et en Espagne et est en consultation avec les représentants de ses employés en France et en Italie", dit le communiqué.

Cette cessation d'activité de ce sponsor montre la difficulté pour les clubs de se fier à leurs seuls partenariats avec les marques pour penser le futur. Sans un investisseur fort, capable de mettre les moyens importants sur la table, un club de la dimension de l'OM ne peut faire face aux nombreux défis sur son chemin. La vente de l'OM à des personnes plus riches semble demeurer la meilleure option.



Afficher les commentaires