RC Lens Mercato : Un attaquant balance du lourd sur son départ

Corentin Jean se livre sur son départ du RC Lens Publié par Ange A. le 30 septembre 2022 à 03:43

Depuis cet été, Corentin Jean évolue en Major League Soccer. L’ancien Sang et or est revenu sur son récent départ du RC Lens.

RC Lens Mercato : Corentin Jean justifie son départ en MLS

Actuel 4e de Ligue 1 Uber Eats, le Racing Club de Lens n’a pas particulièrement alimenté le dernier mercato. Le RC Lens a réalisé une grosse vente le transfert de Cheick Doucouré en Premier League. Le milieu de terrain évolue désormais à Crystal Palace. Le club nordiste a aussi enregistré un important départ avec le transfert de Jonathan Clauss à l’Olympique de Marseille. Le départ de ce cadre a rapporté 7,5 millions d’euros aux Sang et or. Lesquels se sont également séparés de Corentin Jean. L’attaquant de 26 ans est parti vivre son rêve américain en Floride. Il évolue désormais à l’Inter Miami, une franchise dirigée par David Beckham. Interrogé So Foot, l’ancien Toulousain a justifié son départ de Lens. Il révèle notamment avoir repoussé une offre de prolongation du club artésien, laquelle ne répondait pas à ses attentes.



« À la fin de la saison dernière, j’ai une réunion avec les dirigeants du RC Lens. Ils comptaient me prolonger, même s’ils avaient pris la décision de baisser mon salaire. Mais au-delà de ça, dans leurs discours, je ne sentais pas une véritable envie que je poursuive l’aventure avec eux. Donc j’ai tout de suite fait savoir à mes agents que je souhaitais trouver un nouveau club ».

L’Inter Miami, une excellente opportunité pour Corentin Jean

Corentin Jean heureux d'avoir signé en MLS

Disposé à quitter les Sang et or, Corentin Jean souhaitait saisir une belle opportunité cet été. Approché par quelques formations du championnat, l’ancien attaquant lensois les a rembarrés pour opter pour un challenge en MLS. Une belle opportunité pour l’ancien Toulousain qui se retrouve également financièrement. Il assure d’ailleurs qu’il comptait bien évoluer en MLS un jour, mais au crépuscule de sa carrière.

« Quelques clubs de Ligue 2 ont fait des offres, mais je ne m’y retrouvais pas financièrement. Je ne voulais pas non plus diviser mon salaire par trois. L’offre de Miami était bien plus alléchante, et j’ai accepté leur proposition. […] Rapidement, je me suis dit qu’une carrière, c’est tellement court, que quand de telles opportunités se présentent, on ne peut pas les refuser. Je suis heureux d’avoir accepté, et j’ai cette forte impression d’avoir fait le bon choix. »