Barça Mercato : Le FC Barcelone sous le coup d'une grosse dépense !

Xavi, actuel entraîneur du Barça. Publié par Enzo Vidy le 30 septembre 2022 à 10:44

Après avoir dépensé beaucoup d’argent lors de son mercato estival, le Barça n’aurait pas encore réglé un transfert qui a eu lieu lors du dernier mercato hivernal.

Barça Mercato : Le transfert de Ferran Torres toujours pas réglé

Arrivé le 28 décembre 2021 en provenance de Manchester City, Ferran Torres a grandement contribué à la rédemption du FC Barcelone lors de la deuxième partie de saison. Avec 7 buts et 6 passes décisives en 26 matches toutes compétitions confondues, l’ancien joueur de Pep Guardiola s’est bien intégré au club catalan ainsi qu’aux méthodes de Xavi, qui venait tout juste d'arriver sur le banc du. Barça. Mais alors que les Blaugranas sortent d’un mercato estival très ambitieux qui a engendré des coûts relativement importants, Catalunya Radio a révélé hier soir que le FC Barcelone doit encore payer la somme de 52 millions d’euros au Cityzens.



Ferran Torres, arrivé au FC Barcelone l'hiver dernier.

Ce serait donc une énorme dépense d’argent pour les dirigeants Barcelonais qui ont déjà versé 153 millions d’euros cet été pour pouvoir s’attacher les services de Robert Lewandowski, Raphinha et Jules Koundé. D’autant plus que le club semble toujours rencontrer de grosses difficultés économiques.

Barça Mercato : Le FC Barcelone dans le collimateur de grands clubs européens

L’interrogation est grande concernant la possibilité pour le FC Barcelone d’avoir pu dépenser une telle somme lors du mercato estival. Si le club catalan se défend en disant que d’importantes rentrées d’argent ont été enregistrées grâce à de nombreuses ventes d’actifs, ainsi que des parts de droits TV, certains grands noms du football européens n’ont pas hésité à s'interroger publiquement sur les ressources financières du Barça, notamment l’ancien président du Bayern, Uli Hoeness, au moment de la rumeur Lewandowski.

"Barcelone est censé vouloir signer Lewandowski alors qu'il avait une dette de 1,3 milliard il y a six mois. Ils doivent être des artistes. En Allemagne, ils auraient déjà dû déclarer faillite, mais ils font des offres d'un million de dollars pour un joueur du Bayern."

Plus récemment, c’est le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, qui s’en est pris aux dirigeants Blaugranas en s’interrogeant sur la légalité des récentes opérations catalanes. Nul doute que cette dette du FC Barcelone envers Manchester City, pour le transfert de Ferran Torres, ne manquera pas de faire réagir.