Stade de Reims : Le SDR malheureux leader dans un domaine en L1

Le Stade de Reims est en tête d'un classement dont le club se serait bien passé. Publié par Jules le 05 octobre 2022 à 03:20

Alors que le Stade de Reims vient de concéder un match nul contre l'ESTAC Troyes, dans un match pourtant à leur portée, le SDR est leader dans un domaine.

Stade de Reims : Le SDR en tête du classement des cartons rouges

Ce week-end encore, le SDR a concédé un carton rouge face à Troyes. C'est plus particulièrement la recrue rémoise Junya Ito qui a été expulsé après une faute sur Jackson Porrozo à la 56e minute, deux minutes seulement après son but. D'après Opta, il n'est que le 5e joueur de Ligue 1 à avoir inscrit un but puis reçu un carton rouge dans le même match depuis la saison 2006-2007, une statistique dont le Japonais du Stade de Reims se serait bien passé.

Cette exclusion est symptomatique du début de saison compliqué du Stade de Reims qui enchaine les expulsions. Avec 6 cartons rouges en seulement 9 matchs, le Stade de Reims pointe logiquement à la première place des équipes avec le plus de joueurs expulsés. En effet, les Rémois prennent un carton rouge toute les deux heures cette saison en Ligue 1. Une statistique terrible qui permet de comprendre la mauvaise passe du SDR.

Junya Ito a été expulsé avec le Stade de Reims.

Les cartons rouges, facteur X du début de saison ?

En regardant de plus près ce classement, on voit que Reims est en tête, et que toutes les équipes de Ligue 1 ont déjà concédé au moins un carton rouge. Les deux dernières formations n'ayant toujours pas vu un de leurs joueurs expulsés, le FC Lorient et le Toulouse FC, se sont rattrapés ce week-end avec chacune un carton rouge, mais une victoire tout de même à la clé.

Avec ce classement, on voit une corrélation entre le nombre de cartons rouges reçu et le positionnement. En effet, à part Montpellier (10e) et Monaco (5e), les 5 autres équipes ayant reçu au moins trois cartons rouges sont a proximité immédiate de la zone rouge, à moins de trois points du Stade deReims, actuel 17e de Ligue 1 et donc menacé par une descente.