ASSE : L'AS Saint-Etienne en danger, la direction pointée du doigt

Roland Romeyer (président du directoire de l'ASSE) et Jean-François Soucasse Publié par ALEXIS le 18 novembre 2022 à 11:50

L’ancien défenseur de l' ASSE, Patrick Guillou, est en colère, à cause de la situation du club ligérien en Ligue 2. Il accuse ouvertement les dirigeants.

L’ ASSE est en danger en Ligue 2 où elle occupe la 20e et dernière place, après 15 journées. Les Verts sont donc menacés de descente en National. Patrick Guillou est inquiet. Dans les colonnes du quotidien Le Progrès, il a poussé un coup de gueule. « Certains diront qu'on gagne du temps, moi, je pense au contraire qu'on en perd. Tant qu'on se voilera la face concernant le fond du problème on végètera », a-t-il martelé d’entrée.

L’ancien défenseur de l’AS Saint-Etienne (1997-2000 et 2001-2003) a ensuite pointé du doigt les mauvais choix des dirigeants du club ces dernières saisons, pour le poste d’entraîneur et le recrutement. « Depuis quelques années, on ne fait que des paris de loser. On relance la machine avec Claude Puel, ça ne marche pas. On prend le Magicien d'Oz de Haute-Savoie (Pascal Dupraz, ndlr), ça ne marche encore pas. On recrute aux mercatos, ça ne marche pas non plus. »

ASSE : Une direction sans expérience

Reléguée en Ligue 2 en mai dernier, sous les ordres de Pascal Dupraz, l’ ASSE est désormais dirigée par Laurent Batlles, un ancien de la maison verte (2010-2012), limogé par l’ESTAC fin décembre 2021. Quant à la direction actuelle du club ligérien, elle est entre les mains de Jean-François Soucasse (président exécutif), Loïc Perrin (coordinateur sportif) et Samuel Rustem (directeur général adjoint délégué aux activités sportives). Selon Patrick Guillou, ils sont tous incompétents en raison de leur inexpérience.

Laurent Batlles, entraîneur de l'ASSE

« J’ai l'impression parfois que c'est le bal des débutants. On met un président exécutif qui ne l'a jamais été auparavant. On prend quelqu'un qui était à la sécurité et on le nomme directeur général adjoint délégué aux activités sportives. On en propulse un autre directeur sportif, un poste stratégique, alors qu'il n'a jamais occupé ces fonctions […] »

Après avoir critiqué l’amateurisme du board de l' ASSE, le technicien de 52 ans s’est penché sur le flou autour du prochain mercato. Il se pose des questions sur la décision prise par Roland Romeyer et la direction, lors de la réunion de crise tenue en début de semaine. « Roland Romeyer a visiblement été convaincu par le plan d'action qui lui a été présenté. Mais c'est quoi ce plan d'action ? Y a-t-il un objectif de fixé, une deadline ? Est-ce simplement prendre un joker et des joueurs au mercato ? […] Il faut qu'ils nous le disent. On est constamment dans le flou. »