Stade Rennais Mercato : Manchester United lorgne toujours le SRFC

Stade Rennais Mercato : Le SRFC pourrait perdre son meilleur buteur cet hiver. Publié par JEAN-LUC D le 28 novembre 2022 à 10:50

Le Stade Rennais pourrait perdre son meilleur buteur dès cet hiver. Pour remplacer Cristiano Ronaldo, Manchester United regarderait toujours vers le SRFC.

À la recherche d’un attaquant capable de remplacer Cristiano Ronaldo à la pointe de l’attaque dans l’effectif d’Erik ten Hag, Manchester United pourrait porter un gros coup dur à la seconde moitié de saison du Stade Rennais. En effet, après avoir rompu le contrat de la star portugaise de 37 ans, les dirigeants du club anglais lorgneraient le SRFC pour assurer sa succession. Dans cette optique, le portail britannique 90min assure que le géant de Premier League aurait fait de Martin Terrier l’une de ses pistes prioritaires pour le poste. Mais les Red Devils ne seraient pas les seuls à vouloir attirer l’attaquant de 25 ans en Premier League.

Stade Rennais Mercato : La Premier League à l’assaut du SRFC pour Terrier

Martin Terrier sous les couleurs du SRFC.

Le journaliste Jacques Talbot explique notamment que 7 des 20 clubs du championnat anglais aimeraient s’offrir les services de l’ancien avant-centre du LOSC, du RC Strasbourg et de l'Olympique Lyonnais. À la lutte avec Newcastle, Arsenal, Leeds United, Aston Villa, Leicester City et Wolverhampton, qui auraient supervisé Martin Terrier à plusieurs reprises ces derniers mois, Manchester United pourrait déclencher une offre dès cet hiver pour l’international français.

Avec la qualité des courtisans de son buteur, le SRFC pourrait bien battre son record de vente de 35 millions d’euros. Alors si Manchester United met la bonne somme sur la table, un départ au mois de janvier ne serait pas à exclure pour le natif d’Armentières. Mais il faudra d’abord trouver un point de chute à Cristiano Ronaldo. Mais si le Stade Rennais venait à refuser de laisser filer son numéro 7, le club mancunien aurait prévu de se tourner vers d’autres cibles comme le Lillois Jonathan David, international canadien de 22 ans.