PSG Mercato : Le rachat du Paris SG pourrait être acté dès cet hiver

Le PSG négocie pour vendre des parts. Publié par Thomas G. le 29 novembre 2022 à 11:09

Intéressé par une vente minoritaire des parts du PSG, les propriétaires qataris pourraient boucler un accord dans les prochaines semaines.

La semaine dernière, le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, a provoqué un petit séisme en annonçant que QSI était ouvert à une vente minoritaire du PSG. Les propriétaires qataris pourraient vendre entre 7,5 et 15% du club de la capitale à un nouvel investisseur. L’objectif de QSI est d’accueillir un actionnaire pour donner un nouvel élan au développement du Paris Saint-Germain. Cette participation minoritaire pourrait rapporter entre 400 et 600 millions d’euros aux propriétaires du PSG.

Selon les informations de Business, le Paris SG a trois offres sur la table pour un rachat minoritaire. Deux offres viennent des États-Unis et une proposition vient d’Europe, mais les noms des fonds d’investissement n’ont pas été divulgués. Cette vente pourrait offrir de nouvelles possibilités au Paris Saint-Germain, notamment la création d’un nouveau stade. Les négociations entre le Conseil de Paris et le PSG concernant un agrandissement du Parc des Princes seront décisives. Les propriétaires du club pourraient utiliser l’argent de la vente pour construire un nouveau stade de 60 000 places.

Les joueurs du PSG lors d'un match au Parc des Princes

PSG Mercato : Être conforme aux règles du fair-play financier

L’éventuelle vente de 7,5 à 15% des parts du PSG pourrait également permettre au club de la capitale de se renforcer sur le marché des transferts. L’arrivée d’un nouvel investisseur offrirait la possibilité aux Parisiens d’être conforme aux règles du fair-play financier et de pouvoir recruter massivement cet été. Le Paris Saint-Germain pourrait ainsi être l’un des acteurs majeurs du prochain mercato estival. En plus d’un défenseur central, un milieu de terrain et un attaquant pourrait être recruté. Jude Bellingham est l’une des priorités pour renforcer l’entrejeu parisien tandis qu’en attaque, c’est Joao Félix qui tient la corde. Grâce à cette participation minoritaire, le PSG devrait de nouveau avoir les moyens de faire un mercato historique.