Coupe du monde : Espagne, Aymeric Laporte justifie son choix

Aymeric Laporte revient sur le choix de l'Espagne. Publié par Jules le 30 novembre 2022 à 12:00

En mai 2021, Aymeric Laporte, qui dispose de la double nationalité, a fait le choix de l'Espagne, abandonnant l'idée de jouer en Equipe de France.

Malgré ses très bonnes performances en club depuis plusieurs saisons, Aymeric Laporte n'a jamais vraiment eu sa chance avec l'Equipe de France de Didier Deschamps et a finalement choisi de porter le maillot de l'Espagne. Un choix qui s'avère payant pour le défenseur central qui a pu faire un beau parcours lors du dernier Euro avec la Roja, et qui a de nouveau été appelé par Luis Enrique pour disputer cette Coupe du monde 2022 au Qatar.

Depuis qu'il a fait le choix de l'Espagne, il peut enfin avoir une véritable carrière internationaleà 28 ans. Interrogé par le média Sport sur ce choix, le joueur de Manchester City s'est exprimé sur sa décision prise il y a un peu plus d'un an, de défendre les couleurs de l'Espagne. "À l'époque, j'ai pris la décision de jouer pour l'Équipe nationale espagnole. J'ai été convaincu, tant par l'entraîneur que par la philosophie du pays, avec laquelle je me sens en phase."

Aymeric Laporte joue pour l'Espagne dans cette Coupe du monde.

Coupe du monde : Laporte est très heureux de défendre les couleurs de l'Espagne

Bien qu'il joue pour la Roja, Aymeric Laporte n'est pas né avec la nationalité espagnole. En effet, l'ancien joueur de l'Athletic Bilbao a été naturalisé en 2021, grâce à ses sept années passées sur la péninsule ibérique. Pour lui, cela n'a pas d'importance et il est très heureux et fier de porter les couleurs de l'Espagne. "Je me sens beaucoup plus identifié aux Espagnols, et les Espagnols me rendent l'affection que je ressentais pour eux à l'époque, et que je ressens encore aujourd'hui."

Si l'Espagne et l'Equipe de France finissent toutes les deux à la première place de leur groupe, ce qui est assez probable, les deux équipes ne pourront pas se rencontrer avant la finale. À voir si Aymeric Laporte saura aider la Roja à accéder à un palier de la Coupe du monde qu'elle n'a plus atteint depuis 2010.