OM Mercato : Une terrible confirmation tombe pour Gerson

Gerson sans avenir à l'OM Publié par Ange A. le 01 décembre 2022 à 05:44

Attendu à la reprise ce mercredi, Gerson ne s’est pas pointé. La presse brésilienne vient de lâcher une confidence sur l’avenir du milieu.

Ce mercredi était jour de reprise pour l’Olympique de Marseille. Hormis ses Mondialistes Mattéo Guendouzi et Jordan Veretout, Igor Tudor attendait le reste de son groupe. Mais le technicien croate a dû faire avec l’absence de Gerson. En instance de départ, le milieu brésilien n’a pas daigné revenir à La Commanderie. Comme l’a indiqué La Provence, une sanction pécuniaire sera infligée au milieu âgé de 25 ans. Lequel pousse son retour à Flamengo. L’international auriverde aurait déjà donné son accord pour retourner dans son ancien club. Un contrat de 5 ans assorti d’un salaire mensuel de 180 000 euros l’attendrait. Seulement, la formation carioca peine à répondre aux exigences financières de Pablo Longoria qui n’entend pas brader son numéro 8. La presse brésilienne vient encore de lâcher une petite bombe dans ce dossier.

OM Mercato : Vers un bras de fer entre Gerson et Longoria

Gerson veut quitter l'Olympique de Marseille

Julio Miguel Neto assure que Gerson ne compte plus remettre les pieds en Provence. Le milieu brésilien souhaite quitter l’Olympique de Marseille. Son statut a changé depuis e départ de Jorge Sampaoli et l’arrivée d’Igor Tudor. Titulaire indiscutable avec Sampaoli, il est relégué sur le banc par le successeur du technicien argentin. Son départ de l’OM était souhaité dès cet hiver par Marcao, son père et agent. Pour le journaliste brésilien, le milieu de terrain entend tenir tête à la direction de Marseille pour forcer son départ.

« Gerson ne veut plus retourner à l’OM, ​​les Français ne veulent plus du milieu de terrain, Flamengo est intéressé, et les valeurs et perceptions facilitent les négociations ! », assure la source locale. Laquelle indique que le joueur espère que les dirigeants olympiens reverront leurs exigences à la baisse. Encore sous contrat jusqu’en 2026, son avenir pourrait s’écrire loin de la Canebière.