Coupe du monde : Portugal, le coach s'explique sur le cas Ronaldo

Cristiano Ronaldo, attaquant et capitaine du Portugal. Publié par Enzo Vidy le 07 décembre 2022 à 15:30

Après la large victoire du Portugal contre la Suisse, le sélectionneur portugais est sorti du silence concernant la non-titularisation de Cristiano Ronaldo.

C'était un choix très fort de la part de Fernando Santos, et il s'est avéré plus que payant. À quelques heures du coup d'envoi mardi soir, l'information a fait l'effet d'une bombe dans les médias. Cristiano Ronaldo commencera le huitième de finale sur le banc face à la Suisse. C'est l'attaquant du Benfica Lisbonne, Goncalo Ramos, qui a été préféré au quintuple Ballon d'Or pour débuter la rencontre.

Le jeune joueur de 21 ans, titulaire pour la première fois en Coupe du monde, va rapidement mettre tout le monde d'accord avec une frappe imparable dès la 17e minute de jeu qui termine dans la lucarne de Yann Sommer. Le jeune attaquant portugais sera auteur de deux autres réalisations dans cette rencontre, réalisant ainsi le premier triplé de cette Coupe du monde 2022. À l'issue de la rencontre remportée 6-1 par les Portugais, tout le monde attendait la réaction de Fernando Santos concernant Cristiano Ronaldo, qui est rentré à la 74e minute, après avoir démarré la rencontre sur le banc.

Portugal : Fernandos Santos explique son choix sur Cristiano Ronaldo

S'il s'est d'abord réjoui de la magnifique performance réalisée par ses joueurs face à la Suisse, Fernando Santos est rapidement revenu sur le sujet Cristiano Ronaldo lors de la conférence de presse d'après-match. Il a notamment expliqué les raisons tactiques de son choix, tout en précisant qu'il n'y avait aucun problème avec son capitaine. "Cristiano et Ramos sont des joueurs différents. Il n'y a pas de problème avec le capitaine de l'équipe nationale. Nous sommes amis depuis de nombreuses années. Il a donné l'exemple d'un capitaine." Reste à savoir si ce choix tactique, qui sacrifie Cristiano Ronaldo du onze de départ, sera reconduit samedi prochain à l'occasion du quart de finale face au Maroc.