Mercato ASSE : Un milieu pisté vers une destination surprise

L'ASSE piste un milieu de Valenciennes Publié par Ange A. le 20 janvier 2023 à 08:07

Sur les tablettes de l’ ASSE l’été dernier, un milieu de terrain de Valenciennes pourrait découvrir un championnat exotique cet hiver.

Désormais 18e de Ligue 2, Saint-Étienne entend poursuivre sa remontée au classement. L’ ASSE mise sur de nouveaux renforts pour sortir définitivement de la zone rouge et ainsi assurer son maintien. Le club ligérien a déjà bouclé cinq signatures depuis le début du mercato d’hiver. Recruter un nouveau gardien de but constituait notamment la priorité de Sainté cet hiver. Ils disposent d’un nouveau portier titulaire depuis le transfert de Gautier Larsonneur. Le portier d’abord prêté à Valenciennes par le Stade Brestois est le nouveau numéro 1 au poste chez les Verts. Avant la signature de Larsonneur, Loïc Perrin et ses équipes ciblaient un milieu du VAFC pour renforcer l’effectif de Laurent Batlles. Mais celui-ci serait proche de découvrir un championnat exotique.

Mercato ASSE : Déjà une offre de 4 M€ pour une ancienne cible des Verts

Mohamed Kaba intéresse Besiktas

En quête d’un milieu lors du mercato estival, l’AS Saint-Étienne lorgnait un temps du côté de Valenciennes. Mohamed Kaba était sur les tablettes des Verts. Mais au final, c’est l’ancien Lorientais Thomas Monconduit qui a été préféré au milieu du VAFC. Recalé par l’ ASSE, le milieu âgé de 21 ans réalise une bonne saison avec son club formateur. Auteur de 16 matchs, tous en tant que titulaire, le natif d’Orléans compte un but et une passe décisive avec le club nordiste. Suffisant pour taper dans l’œil d’un cador du championnat turc. A Spor dévoile en effet un sérieux intérêt de Besiktas pour Mohamed Kaba.

Le média turc assure même que Besiktas est déjà passé à l’offensive pour cette ancienne cible de l’ ASSE. La formation turque aurait transmis une première offre à hauteur de 4 millions d’euros pour le milieu de Valenciennes. Une proposition rejetée par le VAFC qui attend un montant supérieur pour son poulain encore sous contrat jusqu’en 2024.