Parti de l’ ASSE lors du dernier mercato d’hiver, un défenseur central devrait effectuer son retour chez les Verts l’été prochain.

Relégué en Ligue 2 cette saison et en lutte pour le maintien, Saint-Étienne a bien animé les deux derniers mercato. Cet hiver notamment, l’ ASSE s’est de nouveau considérablement renforcé et ce recrutement commence à porter ses fruits. Le club ligérien a depuis quitté sa place de lanterne rouge et pointe désormais au 15e rang au classement. L’équipe entraînée par Laurent Batlles reste notamment sur trois victoires de rang avant de recevoir Pau ce samedi à Geoffroy-Guichard. Si les Verts se sont renforcés cet hiver, ils ont également trouvé des points de chute à certains éléments. C’est notamment le cas d’Abdoulaye Bayakoko. Le défenseur central a quitté l’ ASSE en prêt pour le Puy-Foot en National. Mais la pige du défenseur stéphanois est loin d’être celle escomptée.

Mercato ASSE : Vers un retour inéluctable pour Bakayoko cet été

Abdoulaye Bakayoko dans le dur au Puy-Foot

Le défenseur âgé de 20 ans est loin de disposer d’un temps de jeu convenable dans son nouveau club. Depuis sa signature au Puy-Foot, Abdoulaye Bakayoko n’a disputé qu’une mi-temps avec le pensionnaire de National. C’était lors d’une lourde défaite à domicile contre Châteauroux (1-4). Hormis ce bout de match, le défenseur prêté par l’ ASSE n’a plus été convoqué par son nouvel entraîneur alors qu’il n’affiche aucun pépin physique. Au vu de cette situation, le défenseur central est bien parti pour signer son retour dans le Forez l’été prochain.

Un nouveau casse-tête se profile ainsi pour Loïc Perrin. Avec la pléthore d’éléments à ce poste dans l’effectif de Laurent Blanc, il faudra sans doute encore trouver un nouveau point de chute à Abdoulaye Bakayoko lors du prochain mercato. Avant son départ en prêt, le défenseur stéphanois avait disputé 9 rencontres (503 minutes) de Ligue 2 cette saison, dont 7 en tant que titulaire. Au terme de la saison il ne lui restera qu’une année de contrat avec l’ ASSE, son club formateur.