Stade Rennais-Angers SCO : L’énorme avertissement de Bruno Genesio

Pour le compte de la 33e journée de Ligue 1, le Stade Rennais reçoit Angers SCO ce dimanche après-midi. Avant ce match, Bruno Genesio, coach du SRFC, a lancé un énorme avertissement à ses joueurs.

Stade Rennais : Bruno Genesio craint Angers SCO

Toujours à la lutte pour une place européenne la saison prochaine, le Stade Rennais n’a pas le droit de se manquer cet après-midi face à Angers SCO. Battu dimanche dernier à Montpellier, à l’occasion de la 32e journée du Championnat de France, le club breton va devoir s’imposer ce dimanche à 15 heures contre les Angevins pour conserver ses chances de disputer une Coupe d’Europe durant l’exercice 2023-2024. Conscient de cette situation, Bruno Genesio a lancé un message fort à ses joueurs dans ce sens.

« Si, nous, on a le moindre relâchement dans notre préparation, dans notre motivation, dans le niveau d’agressivité qu’il faudra mettre dans ce match, on va vers une désillusion. Ce n’est pas une équipe qui baisse les bras. Je ne sens pas une équipe qui lâche. Mais je pense qu’on a besoin d’un peu plus de caractère », a déclaré l’entraîneur du Stade Rennais en conférence de presse, qui aimerait voir ses hommes jouer comme contre le PSG, Lens et l’Olympique de Marseille.

Stade Rennais : Genesio attend du sérieux contre Angers SCO

...

Dépassé par le LOSC de trois points dans la course au top 5, le Stade Rennais a l’occasion de rester dans le coup en affrontant le SCO d’Angers, qui est déjà promis à la Ligue 2 la saison prochaine. Pour autant, Bruno Genesio demande à ses joueurs de disputer la rencontre de demain comme s’ils affrontaient le PSG (1er), l’OM (2e) et le RC Lens (3e).

« La plus grosse erreur, c’est de penser que les matchs sont gagnés avant de rentrer sur le terrain. C’est le gros danger qui nous guette pour dimanche. En face, c’est une équipe condamnée, c’est sûr, mais elle va venir complètement libérée, avec des joueurs qui vont avoir envie de se montrer car ils savent qu’en fin de saison s’ils veulent partir, ça passe par de bons matchs de Ligue 1 sur les derniers matchs (…) Il faut se préparer à jouer Angers comme si on jouait le PSG, Lens, Marseille. On rentre dans le sprint final, les points valent très cher », a expliqué le technicien français. Steve Mandanda et ses coéquipiers sont donc prévenus.