Foot : Tapie s’attaque aux jaloux et aigris qui râlent contre le PSG

Publié le 09 septembre 2012 à 17:18

Bernard Tapie, le symbole de l’Olympique de Marseille quand ce club était au top européen s’est invité dans l’actualité politique et footballistique de la semaine. L’ancien propriétaire du club phocéen a profité de la tribune qui lui a été offerte par le journal Le Parisien, pour donner son avis sur le fait que le patron le plus fortuné de France, Bernard Arnault, cherche à acquérir la nationalité belge. Le PSG qui est souvent critiqué pour l’argent de ses propriétaire lui a servi d’exemple pour pestiféré contre ceux qu’il a traité de jaloux et aigris.

Il a déclaré à propos de Bernard Arnault : « La France lui doit beaucoup, mais il doit également à la France. L’Etat l’a notamment aidé financièrement dans le rachat de l’entreprise Boussac, en 1984 (NDLR : il avait alors touché 2 MdsF de subvention publique, soit environ 306 M€). Quand on est citoyen d’un pays, il faut savoir vivre les côtés agréables, mais aussi accepter ceux qui le sont moins. Pour le symbole, ce serait une catastrophe. C’est un capitaine d’industrie qui a réussi formidablement : il est dans le top cinq des fortunes mondiales. Il n’y en a pas beaucoup comme lui. Il ne devrait pas faire ça…», avant de rajouter : « On stigmatise les gens qui réussissent. On les montre du doigt, au lieu de s’en réjouir. On ne peut plus faire grand-chose. Prenez le PSG. Avec l’aide des Qataris, il entre dans une nouvelle ère, avec des joueurs de classe mondiale. C’est bon pour le Championnat de France, bon pour l’émulation entre les équipes, bon d’un point de vue économique. C’est un apport formidable. Eh bien, vous avez encore des gens qui râlent, qui ne retiennent que les rémunérations excessives, des jaloux, des aigris. C’est pareil pour tout. Regardez comment on a traité Liliane Bettencourt. »

Par Gary SLM

Facebook
Twitter
email
Whatsapp