Mercato : Un crack du foot mondial dit « oui » au PSG !

À la recherche de renforts pour la saison prochaine afin de tourner la page Kylian Mbappé, le PSG pourrait s’offrir les services d’un crack du foot mondial sur ce mercato estival.

Le PSG tente d’attirer un milieu de terrain portugais

Outre la succession de Kylian Mbappé et le recrutement d’un défenseur central, le Paris Saint-Germain aimerait également attirer un milieu défensif de classe mondiale durant ce mercato estival. Si les noms de Bruno Guimarães et Joshua Kimmich ont longtemps été associés au PSG, Luis Campos et Luis Enrique rêveraient de la pépite du Benfica Lisbonne, João Neves.

D’après les informations du journaliste portugais Pedro Almeida, le club de la capitale française aurait même déjà envoyé une offre formelle aux dirigeants du Benfica pour l’international portugais de 19 ans, d’une valeur de 70 millions d’euros plus 10 millions d’euros de bonus, soit un total de 80 millions d’euros.

Toutefois, cette proposition aurait été repoussée par la formation lisboète, qui souhaiterait encaisser le montant de la clause libératoire de son joueur, c’est-à-dire 120 millions d’euros. Pour tenter de faire craquer les Aigles, le PSG envisagerait d’inclure des joueurs dans la transaction, notamment Manuel Ugarte, Carlos Soler et Renato Sanches. Pendant ce temps, le principal concerné semble déjà préparer son arrivée chez les Rouge et Bleu.

João Neves veut rejoindre le PSG

...

Malgré un contrat courant jusqu’en juin 2028, João Neves songerait déjà à quitter son club formateur pour rejoindre un top club européen. Placé dans collimateur de Liverpool, Tottenham, Chelsea, Manchester United et du Paris Saint-Germain, le jeune compatriote de Cristiano Ronaldo aurait donné son accord à Luis Campos pour défendre les couleurs rouge et bleu la saison prochaine.

« Séduit par le discours de Luis Enrique et de Luis Campos, João Neves souhaite rejoindre le PSG cet été. Jorge Mendes approuve ce possible transfert, mais demande de dégraisser l’effectif en contrepartie », assure le comte Twitter Sports Zone. Les dirigeants parisiens devraient toutefois parvenir d’abord à un accord avec leurs homologues du Benfica Lisbonne qui n’entendent pas brader leur joyau. Affaire à suivre donc…