Exclu - PSG : G. Nowak (Canal+) « Cabaye fera chanter le Parc »

Publié par Arnaud LAPOINTE le 05 février 2014 à 18:40

Producteur de la Premier League pour Canal+, Grégory Nowak est également l'envoyé spécial de la chaîne cryptée auprès de l'équipe de France. Rencontre.

FOOT-SUR 7 - Pouvez-vous nous détailler vos activités pour la chaîne Canal+ ?

Grégory Nowak - J'ai en charge la mise en image du championnat anglais pour les antennes de Canal, principalement l'émission « Match Of Ze Day », qui accompagne la diffusion des rencontres du championnat anglais. Je suis également l'envoyé spécial du groupe auprès des Bleus depuis 5 saisons maintenant , j'assure le suivi de l'actualité de l'équipe de France lorsqu'elle se rassemble.

A quoi ressemble une journée-type de Grégory Nowak à Canal+ ?

Mes journées sont bien remplies avec tout au long de la semaine, la préparation des émissions du week-end : choix des sujets, suivi de leur fabrication, beaucoup de recherche d'informations pour enrichir au maximum nos rendez-vous et un travail permanent pour améliorer l'émission.

Vous avez récemment interviewé Zinedine Zidane pour le « Canal Football Club ». Se prêter à ce genre d'exercice face à une telle légende met-il la pression ?

Rencontrer des personnalités telles que Zinedine Zidane est un des privilèges de notre profession. Je ne parlerai pas de pression au sens strict, mais plutôt la conscience de vivre des moments particuliers, de pouvoir échanger avec des personnes qui comptent dans l'histoire du sport. Alors, il y a parfois une petite appréhension, une envie aussitôt et profiter d'instants rares. Une forme de trac, plus que de pression réelle. Et puis Zidane fait partie de ces personnalités avec lesquelles il est très agréable de passer un moment, d'échanger.

Votre club de « cœur » est le PSG. Pour quelles raisons ?

Le, PSG c'est une histoire toute simple. 1982, finale de la Coupe de France. J'ai 10 ans. Le PSG face à St. Etienne. Je m'intéresse au foot depuis une petite année à peine. Je suis né à Paris mais en face c'est le dernier match de Platini pour St. Etienne. Je dois choisir mon camp. Je choisis Paris (avant le match, précision importante). Paris gagne au terme d'un scénario énorme. Voila comment je suis depuis plus de 30 ans supporter du PSG. Dans les bons comme les mauvais moments, sachant qu'on n'a pas toujours été gâté !

nowak itw2

« France/Ukraine restera comme un de mes meilleurs souvenirs de reporter »

Quel bilan dressez-vous du mercato francilien, qui se résume à la seule arrivée de Yohan Cabaye ?

J'aime ce mercato. Paris, qui a beaucoup acheté ces deux dernières saisons, s'est renforcé là ou il en avait besoin, avec un joueur de talent, que j'aime beaucoup. Alors évidemment, j'ai entendu les critiques de certains disant que recruter Cabaye n'est pas très intéressant quand on a Cavani ou Ibra dans l'effectif. Ce n'est pas vraiment clinquant. Mais justement, c'est ce qui me plaît. Paris a pris un vrai bon joueur, dont le nom, au premier abord, fait moins rêver. Mais patience, Cabaye fera chanter le Parc.

Si Laurent Blanc conserve son schéma tactique en 4-3-3, un joueur parviendra-t-il enfin à s'imposer en attaque aux côtés de Cavani et Ibrahimovic ?

Le joueur qui me parait le plus à même de s'imposer devant dans le 4-3-3, aux côtés d'Ibŕa et Cavani, reste Lucas à mon sens. Il est jeune, encore perfectible dans de nombreux domaines, encore trop inconstant, mais il me semble avoir le plus de marge de progression. Ou alors un autre arrivera...

Le PSG va attaquer les 8e de finale de la Ligue des Champions dans quelques jours. A quelle type de double-confrontation vous-attendez vous face au Bayer Leverkusen ?

La double confrontation avec Leverkusen sera compliquée mais j'imagine des matches un peu dans l'esprit de ceux face à Valence la saison passée. Compliqués mais qui, s'ils sont pris consciencieusement, avec beaucoup de concentration ne doivent pas poser de gros problèmes à Paris mais au contraire les relancer dans la compétition. Mais ce ne sera pas une formalité.

Quel est votre meilleur souvenir de commentateur ?

Je suis toujours très embêté pour répondre à cette question. J'ai commenté des centaines de matches. C'est extrêmement difficile de ne retenir qu'un seul souvenir : j'ai passé d'incroyables moments sur les stades, que ce soit sur des matches de Ligue 1, de Coupe d'Europe... Canal m'a offert la chance de pouvoir traîner sur de nombreux stades européens et j'y ai vécu plusieurs excellents moments. Maintenant, je préférerais en retenir 3, qui résument assez bien mon parcours de commentateur. PSG/Twente en coupe de l'UEFA (un match de poule énorme avec une ambiance géniale au Parc des Princes), un Manchester Utd/Arsenal en 2005, qui met fin à la série d'invincibilité de 49 matchs des Gunners. Et puis un River Plate/Boca Jrs, lorsque je travaillais pour Pathétique Sport. Nous avions organisé un plateau avec David Trezeguet, Marcelo Gallardo, Nestor Fabbri et Omar Da Fonseca : c'était un match passionnant et un souvenir superbe. Enfin, même si je ne l'ai pas commenté, le dernier France/Ukraine restera comme un de mes meilleurs souvenirs de reporter.

Afficher les commentaires