Copa America / Uruguay : Soirée cauchemardesque pour Cavani

Sale soirée pour Cavani. Incertain suite à l'incarcération de son père, El Matador était bel et bien titulaire avec l'Uruguay hier pour le quart de finale face au Chili. Nerveux et inefficace, l'attaquant a finalement été expulsé après une provocation du Chilien Jara. La Celeste est éliminée.

Un Cavani sur les nerfs

Il aurait pu décider de rentrer en Uruguay, où son père a été emprisonné il y a 3 jours pour avoir causé, en état d'ébriété, la mort d'un jeune motard sur la route. Edinson Cavani a finalement choisi de disputer le quart de finale de la Copa America avec l'Uruguay.

Très vite, l'attaquant du PSG est apparu tendu et très nerveux. En première mi-temps, il écopera d'ailleurs d'un carton jaune pour une contestation particulièrement virulente sur le juge de touche.

La provocation de Jara

Une nervosité qui n'a pas échappé aux Chiliens, supérieurs dans le jeu, mais qui, à l'image de Jara, ont vite su comment faire sortir Cavani de ses gonds. A l'heure de jeu, le Chilien a mis un doigt dans les fesses de l'attaquant, qui a réagit en l'effleurant (une gifle ratée) au visage.

Malgré le manque de fermeté du geste de Cavani, Jara s'est jeté au sol, attirant l'attention de l'arbitre qui donnera un deuxième carton jaune, synonyme d'exclusion, à l'Uruguayen.

Vingt minutes plus tard, Mauricio Isla donnait un avantage définitif au Chili en ouvrant le score, alors que l'Uruguay terminera la rencontre à 9, avec une nouvelle expulsion, celle de Fucile.