Arsenal - Unai Emery aurait du mal à se faire comprendre !

Unai Emery nie tout problème de communication avec ses joueurs
Par Nicolas Gauthier
Publié le 30 septembre 2019 à 12:45 | mis à jour le 30 septembre 2019 à 12:45
Résultats

Arsenal se déplace à Manchester United ce lundi soir dans le cadre de la 7ème journée de Premier League. Il s'agit déjà d'un match important pour l'équipe d'Unai Emery si elle ne veut pas se faire décrocher d'ores et déjà par Liverpool et Manchester City.

Unai Emery est satisfait de son niveau d'anglais

Les années passent et rien ne change à Arsenal. L'arrivée d'Unai Emery à la place d'Arsène Wenger à la tête des Gunners à l'été 2018 n'a pas apporté le renouveau souhaité et le club doit de nouveau se contenter de la Ligue Europa cette saison.

Et le club entraîné par l'ancien coach du PSG semble prendre le même chemin cette saison puisqu'Arsenal réalise un début de saison contrasté, avec trois victoires, deux matches nuls et une défaite en championnat d'Angleterre. Huitième avant de se déplacer à Old Trafford ce lundi, Arsenal a donc déjà la pression.

Surtout que Bukayo Saka, le jeune ailier anglais de 18 ans, a mis un pavé dans la mare de son entraîneur, en affirmant qu'il ne comprenait pas toujours les instructions données par Unai Emery.

"Parfois, je ne comprends pas lorsque l'entraîneur essaie de communiquer avec moi. J'ai une meilleure communication avec Freddie Ljungberg - l'un de ses adjoints -, il parle mieux l'anglais", a déclaré Saka dans des propos rapportés par Metro.

Interrogé par la presse anglaise suite aux déclarations de son jeune joueur, Emery a nié avoir des problèmes de communication avec ses joueurs, comme l'a relayé le Daily Mail.

"Je pense que mon niveau d'anglais est de 6 sur 10. Les joueurs peuvent me comprendre. Je parle bien mieux anglais que lors de mon arrivée. J'arrive à avoir des conversations individuelles avec les joueurs, et j'en ai notamment eues avec Bukayo Saka."

Décrié pour son français approximatif lors de son passage en Ligue 1, Emery semble donc avoir les mêmes problèmes en Angleterre.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp