Ligue 1 : Un rival de Mediapro proche de sauver les clubs ?

Canal+ veut faire oublier Mediapro Publié le 19 novembre 2020 à 01:30

Principal diffuseur du championnat cette saison, Mediapro est à la peine et pourrait passer la main. Diffuseur historique de la Ligue 1, Canal+ pourrait signer son retour. La chaîne cryptée négocie actuellement pour reprendre la main.

Mediapro à bout, Canal+ de retour ?

En crise, le football français espérait commencer à voir le bout du tunnel avec Mediapro. Mais les débuts du groupe basé à Barcelone sont décevants. L’entreprise dirigée par Jaume Roures enfonce davantage les clubs dans la crise. Déjà privées d’importants revenus issus de la billetterie à cause des huis clos, ces formations peinent à empocher leurs droits télé. Le groupe espagnol n’a toujours pas réglé sa deuxième tranche de 172 millions d’euros. Il n’est pas certain qu’il honorera ses prochaines échéances. Les clubs dans le rouge, l’éclaircie pourrait venir de Canal+. RMC Sport assure en effet que la chaîne cryptée pourrait reprendre le leadership au groupe catalan.

Le retour de Canal+, une bonne nouvelle ?

Selon le site spécialisé, Canal+ est actuellement en discussions avec la LFP. Les échanges entre les deux parties auraient considérablement avancé ces dernières heures. Le groupe dirigé par Maxime Saada voudrait notamment reprendre la diffusion de l’affiche du dimanche soir à Mediapro. La chaîne cryptée ne diffuse jusqu’ici que deux rencontres de Ligue 1 : samedi 21h et dimanche 17h. Alors que les tractations se poursuivent, un retour de Canal+ devrait ravir les dirigeants des clubs. Mardi sur RMC, Waldemar Kita s’était déjà prononcé en faveur du retour de la chaîne cryptée. Toutefois, la même source note que ce diffuseur n’entend pas faire de la surenchère. Le groupe va proposer des montants inférieurs à ceux négociés par son concurrent espagnol. « Il n’est pas question de faire plonger Canal+ dans le rouge en réinvestissant à perte dans le football », avait déjà prévenu Maxime Saada en octobre dans Les Échos.





Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp