ASSE Mercato : La gestion du cas Fofana agace et inquiète

ASSE Mercato : La gestion du cas Fofana agace et inquiète. Publié le 19 novembre 2020 à 11:05

Le départ de Wesley Fofana de l'ASSE a modifié les plans de Claude Puel, qui comptait sur son solide défenseur central de 19 ans pour devenir le patron derrière, à l'AS Saint-Etienne. Mais les lumières du mercato ont ébloui la direction stéphanoise qui a cédé à Leicester City, au grand dam d'une légende des Verts.

L'ASSE "aurait dû garder Wesley Fofana"

Depuis la vente de Wesley Fofana à Leicester City, l'ASSE n'a plus gagné un match. Après trois succès en autant de rencontres au début du championnat, les Verts se sont écroulés et n'ont pas réussi à répondre au départ de leur défenseur central. De quoi agacer Pierre Repellini, légendaire défenseur des Verts dans les années 1970. "Je pense que l’ASSE aurait dû garder Wesley Fofana, ils auraient peut-être pu le vendre beaucoup plus cher l’année prochaine, a estimé l'ancien joueur au micro de France Bleu. C’est toujours pareil, dès qu’il y a une proposition intéressante financièrement dans le football moderne, c’est l’argent qui prime plutôt que la compétition. Je pense que si on l’avait gardé, il y aurait certainement d’autres clubs qui se seraient mis sur le marché, des grands clubs européens." Et donc, potentiellement, une somme encore plus grosse que les 35 millions d'euros hors bonus touchés au mercato estival.

Wesley Fofana, cause des maux de Claude Puel

Cette vente a complètement déstabilisé le projet de l'entraîneur de l'ASSE, Claude Puel, selon Pierre Repellini. "Le problème, c’est qu’on avait deux défenseurs centraux qui tenaient la baraque, Fofana et Saliba, mais ils ont été transférés. Claude Puel s’inscrit dans le moyen, voire le long terme. C’est bien sûr une bonne chose, c’est un bâtisseur. Ce n’est pas quelqu’un qui vient pour faire des coups un an ou deux avant de partir. On voit déjà tous les jeunes qu’il a fait jouer. Le seul truc auquel il faut prêter attention, c’est de ne pas laisser partir les meilleurs jeunes dès qu’ils ont un peu pignon sur rue. Sinon, ce sera toujours le même problème, on n’arrivera jamais à enclencher quelque chose." Un tel départ alors que la Ligue 1 avait reprise a en effet été préjudiciable au coach forézien.

C'est en tout cas l'avis de Pierre Repellini, qui n'en démord pas. "Je pense que Claude Puel est victime du départ de Wesley Fofana. Les trois premiers matches de la saison, les Verts n’ont pas pris de but. Fofana jouait. En deux matches à Leicester, il est devenu le patron de la défense. Il y a un problème. On ne laisse pas partir des garçons comme ça. C’est comme si le PSG laissait partir Mbappé ! Paris perdrait 50% de son potentiel", a jugé l'ancien défenseur de l'ASSE. En attendant le mercato hivernal, pour d'éventuels renforts, l'AS Saint-Etienne va devoir rebondir dès samedi (17h), sur la pelouse du Stade Brestois pour la 11e journée de Ligue 1.





Par Matthieu