Stade Rennais : C’était chaud à Bordeaux entre Ben Arfa et Otavio

Stade Rennais - Bordeaux : entre Hatem Ben Arfa et Otavio, c'était chaud. Publié le 20 novembre 2020 à 11:00

Ce vendredi, le Stade Rennais retrouvera Hatem Ben Arfa et ses coéquipiers des Girondins de Bordeaux. Le SRFC retrouve son ex-joueur sortant d'un accrochage avec un de ses coéquipiers, Otavio.

Déjà un premier accrochage Ben Arfa - Otavio

Hatem Ben Arfa va croiser le Stade Rennais qu’il avait quitté pour l’Espagne avant de revenir en Ligue 1, un des « meilleurs championnats » selon lui. C’est du côté des Girondins de Bordeaux qu’il a posé s’est valises. Il revient sur le terrain du Stade Rennais pour le 5e match de son retour en France. Est-il dans de bonnes conditions pour briller ce vendredi soir ? Julien Stéphan et ses joueurs ne devraient pas tarder à trouver réponse à cette question. Pour ce qu’on en sait, c’est que l’ambiance n’est pas forcement top dans le vestiaire bordelais.

Un antagonisme naissant entre Hatem Ben Arfa et un de ses coéquipiers aux Girondins de Bordeaux vient de filtrer ? L’ancien Rennais se serait accroché avec un de ses coéquipiers, le brésilien Otávio Henrique Passos Santos. Le milieu de terrain de 26 ans et le français n’étaient pas sur la même longueur d’onde la semaine dernière, selon L’Équipe, lors d’une séance d’entraînement. Alors qu’ils préparaient le match contre le Stade rennais, Hatem Ben Arfa aurait rapproché à Otavio sa passivité après la perte d’un ballon. Le Brésilien n’aurait pas apprécié la remarque du Français à qui il aurait rétorqué qu’il faudrait d’abord qu’il arrête de se cacher sur le terrain. Un échange houleux interprété d’une façon spéciale par les dirigeants s’en suivra.

Ben Arfa et Otavio, ça promet face au Stade rennais

Les dirigeants bordelais ne s’inquiètent pas des effets de cet accrochage entre l’ancien joueur du SRFC et Otavio. Pour eux, c’est une chose qui peut tirer l’équipe vers le haut puisqu’aucun joueur ne voudra donner raison à l’autre sur ses états de services, ce qui poussera chacun à performer. Une bonne approche qui fait dire à un dirigeant du club : « À la fin, ce sont les joueurs qui sortiront le club de la merde ».

Rendez-vous ce vendredi soir (19h), au Roazhon Park, pour savoir si l’accrochage entre Ben Arfa et Otavio peut avoir du bon.





Par Gary SLM

Facebook
Twitter
email
Whatsapp