Bordeaux : Le gros coup de gueule de Laurent Koscielny

Bordeaux : Le coup de gueule de Laurent Koscielny Publié par Hind le 25 février 2021 à 15:00

Ce jeudi en conférence de presse avant la réception de Metz samedi (13h), Laurent Koscielny, le capitaine des Girondins de Bordeaux a poussé un gros coup de gueule en pointant du doigt sans les nommer certains de ses coéquipiers, pour leur comportement qu'il juge inadmissible. Le joueur évoque entre autres, une ambiance délétère dans le groupe.

La situation a Bordeaux est compliquée

Bordeaux traverse une mauvaise passe, c'est indéniable. Le club pointe à la 11e place et vient d'enchaîner des matches médiocres. Sur ses trois dernières rencontres en Ligue 1, les Bordelais n'ont gagné aucun match : Une défaite contre Brest (2-1), un nul contre Marseille (0-0) et une défaite contre la lanterne rouge du championnat, le Nîmes Olympique (2-0). En conférence de presse au milieu de la préparation pour le match contre Metz samedi, Laurent Koscielny s'est présenté en conférence de presse et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'était pas content de son équipe : " A un moment donné, il faut aller sur le terrain avec des mecs en qui tu as confiance et qui sont dans le même état d'esprit que toi. Le coach fera son équipe. Il y a trois mois très importants pour prendre des points le plus vite possible pour assurer le maintien, puis tourner la page de cette saison et faire, certainement un peu le ménage ", des mots forts qui ne risquent pas d'arranger la situation dans le vestiaire bordelais.

Bordeaux : Le coup de gueule de Laurent Koscielny

Koscielny : " Il faut aller au combat avec des personnes en qui tu as confiance "

L'ancien défenseur d'Arsenal a évoqué aussi une mauvais ambiance avec certains de ses coéquipiers : " Le message du coach passe pour moi mais peut-être que certains ne le comprennent plus. J'essaie d'apporter le maximum pour ceux qui ont envie d'aider le club à avoir les meilleurs résultats possibles. Il faut vite prendre des points et changer tout ça. L'ambiance est moyenne, très moyenne, il faut être réaliste, a avoué le capitaine. Vous êtes dans un groupe où il y a énormément de joueurs en fin de contrat, qui veulent partir. Il faut rester avec ceux qui ont envie de se battre, de donner, de partager, de progresser. C'est une fin de cycle. Quand il y a autant de joueurs qui ne te donnent pas envie de travailler, ni de progresser, c'est difficile d'avoir des résultats. C'est pour ça que je peux être méchant dans mes paroles. Ce sont des bons mecs mais si tu ne travailles pas, t'auras rien et au bout d'un moment, on t'oubliera. J'ai du mal avec certains parce que ça passe par le travail. On m'a inculqué des valeurs très importantes dans la vie. On n'a pas eu la même éducation et là-dessus, j'ai un peu de mal ". Concernant ses relations avec les jeunes à Bordeaux, Laurent Koscielny a répondu avec philosophie : " Je ne peux pas être ami avec tout le monde ". Questionné sur ses rapports tendus depuis le match face à l'OM avec Hatem Ben Arfa, il a là aussi répondu sèchement : "J'ai dit ce qu'il fallait dire. Si le message n'est pas passé ou que tu n'as pas envie de m'écouter, c'est comme ça. Je me battrai avec les gens qui ont envie d'aller le plus loin possible avec ce groupe, a-t-il conclu".



Afficher les commentaires