LOSC Mercato : Galtier doit oublier l'OM pour suivre son rêve

LOSC : Christophe Galtier conseillé de ne pas s’engager avec l’OM Publié le 20 novembre 2020 à 11:30

Les bonnes performances du LOSC depuis trois saisons braquent les projecteurs sur Christophe Galtier, désormais annoncé dans plusieurs clubs. Mais l’entraîneur de Lille OSC gagnerait à se détourner de l’un de ces prétendants.

LOSC : quelle destination pour Christophe Galtier ?

Successeur de Marcelo Bielsa en 2017, Christophe Galtier a hérité d’un LOSC en lambeaux et au bord de la relégation. La première saison, il est parvenu à sauver Lille OSC de la relégation. La deuxième saison, les Dogues ont fini 2es de Ligue 1. La saison dernière, le club nordiste a fini 4e suite à l’arrêt prématuré du championnat. Cette saison, le LOSC est actuellement 2e de Ligue 1, avec une seule défaite. En Ligue Europa, Lille OSC est invaincu. Les Lillois ont même marqué les esprits en allant battre le Milan AC (3-0) à San Siro. Autant de bons résultats n’ont pas manqué de placer le coach lillois dans le viseur de plusieurs clubs. Selon Régis Brouard, ancien entraîneur de Clermont Foot et du Red Star, Christophe Galtier rêverait d’entraîner Liverpool. D’ailleurs, c’est à Liverpool que le stratège des Dogues a fait son stage quand il passait ses diplômes d’entraîneur. Mais en Ligue 1, l’OL et l’OM songeraient au profil du tacticien de 54 ans en cas de départ de Rudi Garcia ou d’André Villas-Boas.

L’entraîneur lillois conseillé de ne pas choisir l’OM

Lors d’une première intervention, Daniel Riolo avait formellement déconseillé la destination OM au coach du LOSC. Revenant à la charge, le journaliste de RMC Sport assure que l’Olympique de Marseille n’a pas de vrai projet sportif et insiste pour que Christophe Galtier ne soit pas tenté de signer, même si c’est son club de coeur. « Le fantasme OM, c’est quoi ? Récupérer un club sans vrai projet, avec des joueurs en fin de contrat, un OM qui ne retourne pas en Ligue des Champions. Je veux bien le coup de la passion. Franchement, s’il le fait, je dis bravo et j’espère qu’il sera chouchouté par les supporters de l’OM », a expliqué le célèbre confrère. Pour Daniel Riolo, faire le choix de signer à l’Olympique de Marseille serait un recul pour le stratège du LOSC. « En termes d'ambitions sportives, si Christophe Galtier va à l’OM, il recule, c’est risqué », a estimé le journaliste, pour qui l’ancien entraîneur de l’ASSE serait bien inspiré de rayer le club phocéen de la liste des ses futures destinations.

Christophe Galtier inquiet de l'avenir du LOSC

Dans un entretien fleuve donné à L'Equipe, Christophe Galtier a fait part de ses inquiétudes quant à l'avenir du LOSC, notamment en raison de la situation avec le conseiller du président Luis Campos. Celui n'a plus été revu au Domaine de Luchin depuis le 20 août et avec l'entraîneur lillois, c'est silance radio. Une absence qui "ajoute une charge de travail dont je n'ai pas besoin au quotidien, a expliqué le coach du LOSC. Luis est celui qui était en relation permanente avec les joueurs et leur entourage, car c'est lui qui est allé les chercher. Quand il fallait régler un problème avec un joueur, il y avait Luis. Dans la stratégie, dans les réflexions, dans la construction des équipes, il était là... Et il n'est plus là."

Les raisons du froid entre le LOSC et Luis Campos, ce sont les décisions lors du mercato estival, notamment le départ de Loïc Rémy qui est resté en travers de la gorge du conseiller et a dégradé sa relation avec le directeur général Marc Ingla. "Est-ce que Luis va revenir ? Sera-t-il remplacé ? Je ne sais pas", s'est inquiété Christophe Galtier. Mais selon L'Equipe, le président Gérard Lopez aurait récemment accepté la démission de Marc Ingla. C'est donc Luis Campos qui l'aurait emporté dans cette bataille entre les deux hommes. Il faut dire que le système fonctionnait à merveille, comme l'a démontré Galtier : "On formait un trio, le président, le conseiller du président et l'entraîneur, et, putain de merde, qu'est-ce que ça fonctionnait bien !"

Le FC Lorient pour repartir de l'avant

Quoi qu'il en soit, le LOSC veut repartir de l'avant après avoir connu sa toute première défaite de la saison sur la pelouse du Stade Brestois (2-3), juste avant la trêve. Mais durant le break international, Christophe Galtier a perdu Renato Sanches et Zeki Celik, touchés à la cuisse et à la cheville. Le Lille OSC sera aussi privé de trois autres joueurs, suspendus, pour la réception du FC Lorient pour le compte de la 11e journée de Ligue 1, dimanche soir (21h). En effet, c'est sans José Fonte, Burak Yilmaz et Reinildo que devra composer le coach marseillais des Nordistes. Le LOSC est toujours dauphin du PSG en championnat et premier de son groupe de Ligue Europa. Il accueillle d'ailleurs l'AC Milan jeudi à Pierre-Mauroy, pour une revanche de l'exploit réalisé par les Lillois à San Siro (3-0).





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp