Angers SCO : Le laxisme arbitral envers Anthony Lopes choque

Angers SCO : Stéphane Moulin dénonce un penalty non sifflé contre Anthony Lopes. Publié le 23 novembre 2020 à 13:15

Angers SCO a été battu par l’OL (0-1), dimanche lors de la 11e journée de Ligue 1. Stéphane Moulin n’en veut pas à ses joueurs, mais à l’arbitre pour ne pas avoir sanctionné une grosse faute d’Anthony Lopes, gardien lyonnais.

Angers SCO : un arbitrage en faveur de l’OL ?

Angers SCO a manqué de réalisme face à l’OL. Alors qu’ils avaient dominé les débats, les Angevins ont finalement été surpris par les Lyonnais grâce à Tino Kadewere, auteur de l’unique but de la rencontre. Pour rappel, l’apport des entrants rhodaniens a été décisif. Un apport que Rudi Garcia n’a pas manqué de saluer en conférence de presse d’après-match. Mais le match aurait pu avoir un score final différent si l’arbitre avait sanctionné la sortie musclée d’Anthony Lopes, genou en avant, dans le dos de Romain Thomas à la 2e minute de la rencontre. Si l’intervention du gardien rhodanien a laissé des traces dans le dos du joueur d'Angers SCO, l’arbitre n’a pas sifflé cette faute qui aurait pu valoir penalty en faveur des Angevins. De quoi provoquer la frustration et la colère de Stéphane Moulin.

Stéphane Moulin dénonce un arbitrage en faveur des Lyonnais

Après le match, l’entraîneur d'Angers SCO n’a pas manqué de se plaindre de l’arbitrage. « Moi qui suis un adepte de la vidéo, je n’y comprends plus rien », a commencé Stéphane Moulin devant les journalistes avant d’indiquer : « Sur le premier ballon, quand on voit Lopes en retard les deux genoux dans le dos avec les crampons, il n’a même pas l’idée de siffler un penalty ! Rien ne l’empêche de siffler et d’aller voir les images. » Et le coach scoïste d’ironiser : « Il faut être Bac +12 pour faire partie du giron de l’arbitrage. » À noter que selon la VAR, le geste d’Anthony Lopes était « correct ». Une nouvelle situation qui va relancer la polémique sur l'attitude du gardien de l'OL dans le jeu.





Par JOËL