OM : Jacques-Henri Eyraud de nouveau pris pour cible

OM : Adil Rami charge encore Jacques-Henri Eyraud. Publié le 25 novembre 2020 à 09:00

Adil Rami n’en a pas encore fini avec ses attaques contre Jacques-Henri Eyraud, président de l’ OM. Dans une récente interview accordée à GQ, l’ancien défenseur central de l’Olympique de Marseille a une fois de plus eu des mots durs contre le dirigeant olympien.

OM : pour Adil Rami, Eyraud n’est pas un bon président

Après deux saisons (2017-2019) passées à l’ OM, Adil Rami a été licencié pour "faute grave" en raison de sa participation à l’émission Fort Boyard, durant l’été 2019. Depuis, l’actuel joueur de Boavista (D1 du Portugal) rumine sa colère. Mais il précise qu’il n’a aucune rancoeur envers le club olympien, loin de là. Il estime même que « l’Olympique de Marseille est un grand club, l’équipe a du talent… » En revanche, l’ancien Lillois en veut clairement à Jacques-Henri Eyraud. « Mais quand tu me poses la question, je donne mon opinion, et je ne suis pas le seul à le penser : ce n’est pas un bon président pour l’Olympique de Marseille. Ni au niveau de l’image ni au niveau de la communication, ni dans le style, ni dans rien », a-t-il pesté. Le joueur de 34 ans pense qu’ « être président d’un grand club comme le Paris Saint-Germain, Saint-Étienne, Marseille… » demande « du charisme, une aura différente d’Eyraud ». Enfin, Adil Rami soutient que « 85% des Marseillais pensent la même chose » que lui au sujet de Jacques-Henri Eyraud.

Le joueur et le club attendus devant les Prud’hommes

Mécontent de son licenciement qu’il juge abusif, Adil Rami a convoqué l’ OM devant les Prud’hommes. Une audience a déjà eu lieu. Au cours de cette audience d’explication, il était question pour les deux parties de noter leurs arguments par écrit. Viendra ensuite l’audience de jugement. Les Prud’hommes vont alors trancher entre le champion du monde 2018 et l’ OM. La date de cette seconde audience n’a pas encore été fixée…





Par JOËL