Angers SCO Mercato : Bahoken lâche un indice sur son avenir

Angers SCO : Stéphane Bahoken évoque le mercato. Publié le 26 novembre 2020 à 11:55

À une saison et demie de la fin de son contrat avec Angers SCO, Stéphane Bahoken (28 ans) a évoqué son avenir en Maine-et-Loire sur Téléfoot. L'attaquant angevin a récemment connu des déboires judiciaires mais est désormais focalisé à 100% sur son équipe et la Ligue 1.

Angers SCO : Que fera Bahoken cet hiver ?

Stéphane Bahoken fait un bon début de saison avec Angers SCO. Sur le plan individuel, il est décisif, quoique le club ne va pas bien collectivement. L’équipe de Stéphane Moulin est en effet classé dans la deuxième moitié du tableau (11e) après 11 journées de Ligue 1. À quelques semaines de l’ouverture officielle du mercato hivernal (2 janvier 2021), l’attaquant du SCO a été interrogé sur son futur. Dans sa réponse confiée à la chaîne Téléfoot, il a assuré qu’il n’est pas concerné par un départ au mercato cet hiver. « Non, pas forcément… », a déclaré Stéphane Bahoken. Ce dernier a plutôt décidé de se concentrer sur la saison en cours. « Ça ne sera pas important [de partir maintenant, ndlr], car mes objectifs à court terme vont être d’être décisif pour l’équipe et pour moi-même », a -t-il justifié. Toutefois, l’avant-centre d’Angers SCO n’écarte pas un possible transfert l’été prochain. Selon lui, « s’il doit y avoir un quelconque changement, ça se fera en fin d’année ».

Les stats de Stéphane Bahoken avec le SCO

Stéphane Bahoken s’est engagé avec le SCO d’Angers en juillet 2018. Il est lié au club jusqu’au 30 juin 2022. Lors de sa première saison, il avait marqué 11 buts pour 4 passes décisives en 32 matchs de Ligue 1 disputés. La saison dernière écourtée, il a été moins décisif, soit 4 buts en 20 matchs joués en championnat et 7 buts toutes compétitions confondues. Cet exercice 2020-2021, l’international camerounais a inscrit 4 buts et a offert une passe décisive en 9 apparitions et 7 titularisations. Selon le site spécialisé Transfermarkt, il vaut 6 millions d'euros sur le marché des transferts.





Par ALEXIS