Vente OM : Mourad Boudjellal revient en force sur le dossier !

Vente OM : Mourad Boudjellal toujours chaud pour racheter l’Olympique de Marseille Publié par Gary SLM. le 02 décembre 2020 à 03:08

Associé à Mohamed Ajroudi dans le dossier Vente OM, Mourad Boudjellal revient en force sur ce qui cristallise l’attention des Marseillais ces derniers mois. L’ancien président du RC Toulon a rappelé sur RMC Sport, la nouvelle situation imprévue de l’Olympique de Marseille et émis de nouvelles hypothèses.

Vente OM : Mourad Boudjellal ne lâche rien

Il y a quelques mois, Mourad Boudjellal annonçait publiquement son tandem avec l’homme d’affaires franco-tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi pour le rachat de l’OM. Frank McCourt s’étant montré inflexible, l’ancien patron toulonnais et son associé ont reculé. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts concernant ce fameux dossier Vente OM. Mais l’ex-dirigeant de rugby n’a pas renoncé à son désir d’arracher le club olympien des mains de l’homme d’affaires américain. « Quand je me lève chez moi, le matin, je regarde la Méditerranée. Frank McCourt voit l’Atlantique. Beaucoup d’amis ont poussé pour que je récupère ce club. Le plus grave, ce n’est pas de réussir ou d’échouer, c’est de ne pas essayer », a-t-il expliqué sur les antennes de la radio sportive.

L’homme d’affaires français est toutefois conscient que le dossier Vente OM peut prendre un tournant inattendu et qu’il pourrait ne pas être celui à qui le propriétaire olympien accepterait de vendre. « Par contre, je ne peux pas vous garantir que ce sera à nous », a-t-il admis. Mais si l’ex-responsable de rugby est toujours chaud pour racheter l’Olympique de Marseille, c’est parce qu’il est convaincu que tôt ou tard le Bostonien sera obligé de vendre. « Mais ça va se vendre. Pourquoi ? Parce que ce club peut devenir un gouffre pour Frank McCourt. Quand vous avez un stade de 67 000 places, avec 4 000 places en hospitalité, qui est vide, c’est long sur une saison. Quand vous avez escompté une augmentation des droits TV, et que le diffuseur vous dit, finalement, je ne vais pas payer, ça fait beaucoup au budget », a-t-il argumenté avant d’estimer : « Au bout d’un moment, je crois que Frank McCourt, en l’espace de quelques mois, il a changé d’avis. »

Quel projet du Toulonnais pour le club marseillais ?

Mourad Boudjellal n’est pas un chaud partisan du dossier Vente OM pour rien. S’il parvient à racheter le club phocéen, l’ancien patron du RC Toulon a un premier rêve, à savoir la nomination de Zinedine Zidane sur le banc. Pour convaincre l’entraîneur du Real Madrid, il est prêt à tout. « Si demain j’étais président de l’OM, il y a un mec, je dormirais devant chez lui jusqu’à ce qu’il en ait marre, c’est Zidane. Soit il me met des coups de pied, il me dégage, soit à force de me voir il va dire oui parce qu’il n'en pourra plus », a-t-il promis. L’ex-patron de rugby estime que tel est « le devoir d’un président de l’OM », qui n’a pas « l’obligation de réussir, mais il a le devoir d’essayer ».

Afficher les commentaires