OM : Bonne nouvelle pour l'OM, la défense de Nîmes décimée

OM : Bonne nouvelle pour l'OM, la défense de Nîmes décimée. Publié le 02 décembre 2020 à 16:35

L'OM s'est donné un peu d'air en remportant, mardi contre l'Olympiakos (2-1), son premier match de Ligue des champions de la saison. L'Olympique de Marseille doit maintenant confirmer sa bonne semaine en Ligue 1 sur la pelouse du Nîmes Olympique. L'équipe de Jérôme Arpinon sera privée de nombreux joueurs, notamment en défense.

L'OM vers une semaine parfaite

Du doute, l'OM est passé à un peu plus de sérénité grâce à ses victoires, l'une convaincante contre le FC Nantes (3-1) en Ligue 1, l'autre nécessaire face à l'Olympiakos (2-1), en Ligue des champions. Pour conclure sa belle semaine, Marseille doit s'imposer sur la pelouse de Nîmes, vendredi (21h), afin de rester au contact des équipes de tête. Les Nîmois restent de leur côté sur trois défaites consécutives, dont la dernières contre l'AS Monaco (0-3). "Le regret est d'avoir trop reculé en première période, parce qu'on fait une bonne entame après la pause, a confié le coach du Nîmes Olympique, Jérôme Arpinon. On doit pouvoir défendre en avançant, ne pas subir." L'entraîneur gardois doit remobiliser ses joueurs mais son infirmerie est pleine, lui causant plusieurs soucis tactiques, notamment en défense.

Le Nîmes Olympique sans défense

Pour la réception de l'OM, Nîmes va devoir faire sans Pablo Martinez, blessé aux fessiers. Birger Meling, le latéral gauche, souffre d'une distension d'un ligament du genou. Devant, Karim Aribi est toujours absent, blessé à la cuisse, tandis que Lucas Deaux est suspendu suite à son rouge reçu à Monaco. "Le rouge est un autre temps fort du match, il nous fait mal à la tête, a jugé Jérôme Arpinon. Il est sévère car il glisse et roule sur le ballon, il n'a pas l'intention de faire faute. Il faut avoir joué au football pour comprendre ces situations. Je ne veux pas critiquer Monsieur Gauthier, il fait son match, mais je ne suis pas d'accord avec cette interprétation. On a pris trois points sur deux matches à l'extérieur, ça nous a donné un petit peu d'air. Maintenant il faut prendre des points à domicile, et on défendra notre petit bout de gras." Dernière crainte, et de taille, pour Nîmes avant de recevoir l'OM : l'incertitude qui règne autour du genou d'Anthony Briançon. Le capitaine joue sous infiltration. "Je lui ai demandé de forcer un peu plus à l'entraînement et il répond bien", a estimé l'entraîneur de Nîmes, avec optimisme.





Par Matthieu