Barça Mercato : Messi et la bombe du président intérimaire

Pour Carles Tusquets, le Barça aurait dû vendre Lionel Messi durant l’été au lieu de laisser libre la saison prochaine Publié le 03 décembre 2020 à 19:45

La crise économique est « préoccupante » au Barça. Pour redresser la situation, Carles Tusquets avait un plan qui ne devait pas épargner Lionel Messi lui-même.

Le Barça au bord de la faillite économique

Le Barça est l’un des clubs les plus touchés par la crise économique causée par la situation sanitaire. Dans une interview accordée à la radio catalane Rac1 ce jeudi, Carles Tusquets a tiré la sonnette d’alarme en parlant de situation économique « préoccupante, très mauvaise » même s’il a ajouté qu’il gardait quand même « de l’espoir ». Avec la masse salariale la plus importante d'Europe, le club catalan a un mal fou à colmater les brèches. Pour éviter la ruine financière, le président de la commission de gestion de crise préconisait, il y a un mois, de « faire des efforts à hauteur de 300 millions d’euros pour équilibrer le budget ».

Plusieurs solutions sont envisagées. La semaine dernière, le FC Barcelone a trouvé un accord sur une diminution des salaires à hauteur de « 122 millions d’euros de rétributions fixes », a rappelé le président intérimaire. De plus, les « rétributions variables », soit 50 millions d’euros, sont reportées pendant trois ans. Enfin, en janvier, « les joueurs ne seront pas payés » les salaires de janvier sont reportés « comme les primes de titres ». Mais pour Carles Tusquets, toutes ces mesures ne suffiront pas à régler la crise économique de la formation barcelonaise.

Vendre Lionel Messi ?

Lionel Messi, avec son salaire annuel de 87 millions d’euros, est régulièrement placé au coeur de la crise économique du Barça. Selon le président intérimaire, le FC Barcelone aurait pu s’en sortir si le génie argentin avait été vendu durant le mercato estival. « Économiquement parlant, j’aurais vendu Messi cet été. Économiquement, cela aurait été souhaitable », a déclaré le dirigeant intérimaire, pour qui le club culé se serait ainsi fait de l’argent au lieu de courir le risque de voir Lionel Messi partir libre à la fin de la saison.





Par JOËL