Stade Brestois Mercato : Une arrivée et un départ officialisés

Jean Lucas prêté par l'OL au Stade Brestois. Publié le 12 janvier 2021 à 12:00

Le Stade Brestois a réussi un double coup ce mardi 12 janvier 2021. Le club du Finistère a enregistré l’arrivée de Jean Lucas de l’OL comme pressenti, mais le départ de Heriberto Tavares.

Stade Brestois : Jean Lucas prêté par l'OL au SB29

C’est sur son compte Twitter que le Stade Brestois a annoncé, dans un premier temps, l’arrivée de Jean Lucas de Lyon. « Le milieu de terrain brésilien est prêté jusqu'à la fin de saison par l’OL. Bienvenue à notre nouveau numéro 6 », a balancé le club breton. Le communiqué officiel des Brestois a suivi après. « Le Stade Brestois a enregistré la signature pour un prêt de six mois sans option d’achat de Jean Lucas (22 ans). Le milieu de terrain brésilien arrive de Lyon où il était en manque de temps de jeu (196 minutes depuis le début de la saison) », ont-ils indiqué sur leur site internet.

L’Olympique Lyonnais a aussi publié un communiqué officiel confirmant le départ du Brésilien à l'occasion de ce mercato hivernal. « L’OL informe du prêt, sans indemnité ni option d’achat, de Jean Lucas à Brest jusqu’au 30 juin 2021 », a appris le club rhodanien. Les Lyonnais ont expliqué ensuite le prêt de leur joueur recruté à Flamengo à l’été 2019. « Ce prêt permettra à Jean Lucas, sous contrat à l’Olympique Lyonnais jusqu’au 30 juin 2024, d’obtenir un temps de jeu plus conséquent lors de cette deuxième partie de saison », ont-ils justifié.

Heriberto Tavares retourne au Portugal pour six mois

Par ailleurs, le Stade Brestois a prêté Heriberto Tavares (23 ans) au club portugais de Famalicão (18e de Liga NOS). Il est prêté pour six mois, soit jusqu’à la fin de la saison actuelle. Le polyvalent ailier n’avait pas de temps de jeu à Brest. Il n’a fait que 4 brèves apparitions en Ligue 1 (pour seulement 39 minutes de jeu cumulées), et il n’a jamais été titulaire. Heriberto Tavares (23 ans) avait été recruté au Benfica Lisbonne pour 1 M€. Il retourne donc au Portugal, son pays natal, afin de tenter de se relancer.





Par ALEXIS