PSG : L'anniversaire de la soeur de Neymar ? Sérieusement ?

PSG : L'anniversaire de la soeur de Neymar ? Sérieusement ? Publié le 20 janvier 2021 à 13:45

Le PSG de Neymar aborde 2021 avec l'optique de prendre une avance confortable en Ligue 1, de battre de FC Barcelone en huitièmes de finale de Ligue des champions et peut-être d'accueillir Lionel Messi en son sein. Mais Mauricio Pochettino a d'autres sujets à gérer dont il se passerait sans doute bien. Et comme tous les ans, l'anniversaire de la soeur de Neymar revient au coeur des débats...

PSG : l'anniversaire de la soeur de Neymar est un vrai sujet...

Si c'était un sketch, cela pourrait être drôle. Mais ça n'en est pas un : Mauricio Pochettino s'est réellement exprimé au micro de la Cadena Ser sur l'anniversaire de la soeur de Neymar et la possibilité pour le joueur de faire un aller-retour au Brésil en mars pour le fêter. Un running-gag qui ne doit plus faire rire grand monde du côté du PSG. C'est la crédibilité de tout un club qui est jeu. Un club qui se veut être une puissance mondiale du football, pas un club qui cède à tous les caprices de ses stars. Entre des propos sur son style de jeu, sur l'importance des prolongations de Neymar et Kylian Mbappé, sur la possible venue de Lionel Messi, l'entraîneur du PSG a bien abordé le sujet de l'anniversaire de Rafaella, la soeur de sa star brésilienne. Bienvenue dans le monde incroyable du Paris Saint-Germain.

Un sketch qui dure depuis des années

Tous les ans, c'est la même histoire : à la fin de l'hiver, le PSG retrouve ses marronniers. Le premier, c'est le huitième de finale de Ligue des champions, une étape toujours un peu angoissante pour les supporters parisiens. Le second, c'est... l'anniversaire de la soeur de Neymar, Rafaella, le 11 mars. Il suffit d'une petite recherche Google pour se rendre compte que le sujet a une véritable importance dans la vie du club. En 2015 et 2016, Neymar était suspendu à ladite date. En 2017 et 2018, il était blessé. Même chose en 2019. L'année dernière, à quelques jours de l'arrêt de la Ligue 1 et entre l'aller et le retour de C1 contre Dortmund, Pierre Ménès écrivait : "Les plus médisants, eux, le voyaient déjà aller fêter l’anniversaire de sa soeur au carnaval de Rio. Mais le Brésilien est finalement revenu, un peu poussivement."

Pochettino tente d'arrondir les angles

En 2021, rebelote. Le sujet est un véritable débat, au point que Mauricio Pochettino a été interrogé sur ce point en Espagne. Et l'Argentin a l'air prêt à lâcher son joueur pour l'anniversaire de sa soeur, qui aura lieu au lendemain du match retour contre le FC Barcelone. "Quand le moment viendra, on verra. […] C’est important d’être très bon sur la tactique, mais le management, c’est fondamental, a répondu prudemment l'entraîneur du PSG. Quand j’ai commencé à entraîner, je me disais que j’allais être inflexible et que je ne laisserais rien passer. Mais après douze ans, je me rends compte que je suis à chaque fois plus souple et que j’aime tout négocier. Aujourd’hui, la nouvelle génération aime donner son avis, être écoutée. La discussion doit primer. Rien ne se gagne en imposant des choses. Il faut discuter, négocier."

Un sujet ridicule pour une star mondiale

Alors qu'il vient de prendre les rênes du Paris SG, Mauricio Pochettino est donc obligé d'inclure la possibilité d'un rapide aller-retour au Brésil de Neymar, pour festoyer, mi-mars. La "gestion des stars" du PSG et les caprices de Neymar sont donc déjà au coeur des débats. Mais est-ce bien sérieux, pour un club de l'envergure du PSG, d'aborder ces sujets ? Chaque année, la crédibilité du club est entamée par ce débat très éloigné des terrains de foot. Et Paris est le sujet de bien des moqueries. Il serait peut-être temps pour Leonardo et les dirigeants parisiens, Nasser al-Khelaïfi en tête, de prendre ces questions un peu plus au sérieux, ou du moins de ne pas les aborder en place publique. Le ridicule ne tue pas, mais le PSG doit en prendre la mesure... En espérant que le club se qualifie face au Barça, car les images de Neymar fêtant les 25 ans de sa soeur au lendemain d'une élimination en huitièmes de finale de la C1 ne devraient pas trop bien passer du côté des supporters. Mais peut-être qu'une blessure diplomatique ou une suspension viendra rajouter de l'huile sur le feu...





Par Matthieu