OM - RC Lens : Marseille et AVB sombrent, la crise s'installe

OM - Lens : L'Olympique de Marseille sombre, la crise s'installe Publié le 21 janvier 2021 à 11:05

Ils étaient prévenus, la victoire sinon rien. Les hommes d'André Villas-Boas n'ont pourtant pas été à la hauteur ce mercredi face au RC Lens, pour un match reporté de la 9e jouréne de Ligue 1. L'OM ne gagne plus et s'enlise encore un peu plus dans la crise. La défaite de trop ?

Ligue 1 : rien ne réussit à l'OM

L'OM ne réussit rien et inversement. L'année commençait de manière encourageante pourtant, avec une première victoire contre Montpellier (3-2). Les Marseillais avaient montré un beau visage, en étant maîtres de leur match et de leur destin. Mais depuis, l'OM s'est écroulé sur lui-même, en l'espace d'une semaine. Un constat soutenu par les derniers résultats de l'équipe, avec une troisième défaite consécutive, face à Lens (0-1) mercredi. Un match en retard sur lequel beaucoup d'espoirs reposaient, afin de récupérer des points pour rester au contact du podium, mais sans succès. Plus que le résultat, ce que les Marseillais ont montré sur le terrain, dans la forme comme dans le fond, laisse envisager une suite de saison laborieuse. En soit, trois échecs ne représentent pas nécessairement un bilan dramatique. Dans le cas de Marseille cependant, les défaites ne sont ni encourageantes, ni constructives. Elles ne sont là que pour rappeler que l'Olympique de Marseille est encore loin des ambitions qu'il s'était donné. Une réalité dont tout le monde est conscient au club, comme le rapportait La Provence dans sa dernière édition.

Ambiance délétère à l'Olympique de Marseille

Le malaise s'était déjà installé dans le vestiaire olympien depuis la semaine dernière et la déconvenue face à Nîmes (1-2). Le président Jacques-Henri Eyraud avait poussé une gueulante dans l'espoir de remobiliser le groupe. Un regain d'autorité qui n'a pas encore porté ses fruits. André Villas-Boas de son côté menaçait ce samedi de démissionner. Stratégie de communication ou simple frustration d'un entraineur visiblement dépassé, il en reste que l'ambiance s'est fortement dégradée à l'OM. Du côté des joueurs, tout le monde n'a pas la tête au football. En pleine période de mercato, certains joueurs sont plus préoccupés par leurs contrats et c'est bien cela qui agace le patron de l'OM. Pour ne pas arranger les choses, le club phocéen doit aussi gérer la situation économique compliquée, résultat du contexte sanitaire. Entre le manque d'argent, l'absence de résultats et les tensions entre les joueurs et la direction, il y a là tous les ingrédients d'une crise. Une situation qui ne sera pas résolue avec des ventes, ni même avec l'arrivée de nouvelles recrues. Les Marseillais affronteront l'AS Monaco ce samedi, ils n'auront que deux jours pour se ressaisir.





Par Hind