ASSE : Une clause secrète dans le contrat de Claude Puel

ASSE : Une clause secrète dans le contrat de Claude Puel Publié le 26 janvier 2021 à 14:45

L'ASSE ne s'en sort plus, après une nouvelle correction en Ligue 1, sur sa pelouse de Geoffroy-Guichard, à l'occasion du 122e derby contre l'Olympique Lyonnais. Les choix et le projet de Claude Puel sont désormais particulièrement pointés du doigt, alors que la menace d'une relégation en Ligue 2 se rapproche pour l'AS Saint-Etienne. Mais l'entraîneur des Verts pourrait faire jouer une clause spéciale de son contrat.

Ligue 1 : l'ASSE en déroute, les derniers leviers cassent

D'un derby à l'autre, l'ASSE n'a pas progressé, au contraire. Alors que la défaite au Groupama Stadium, lors du match aller face à l'OL (1-2), au milieu de l'automne, avait donné l'espoir de jours plus heureux à Saint-Etienne, le retour a tout effacé. Les Verts ont pris une rouste sur leur terrain (0-5). "Quel sentiment... C'est difficile à accepter bien sûr. Il y a de la colère contre nous-mêmes d'avoir facilité la tâche à cette équipe en concédant autant de buts sur coups de pied arrêtés. On espérait un match de meilleure tenue, avec plus de qualité, de suspense et d'agressivité collective. On est très déçu et en colère contre nous-mêmes. Un jour de derby, on n'accepte pas", avait déclaré un Claude Puel très en colère après ce revers qui laisse les Stéphanois à la 16e place de Ligue 1.

Les choix de l'entraîneur forézien, notamment d'avoir opté pour une équipe jeune, en particulier au milieu de terrain, ont été critiqués. "On peut refaire le match, aligner une autre équipe, mais je ne suis pas certain qu'en face, ils soient d'accord, a ironisé Claude Puel. J'ai pris des décisions par rapport aux états de forme des uns et des autres, de ce que je voyais à l'entraînement. Il n'existe pas de sauveur. Si on avait des joueurs indispensables, ils seraient alignés quotidiennement." Et l'ASSE ne pourra pas compter sur des arrivées au mercato hivernal. L'attrait du club est à zéro, tout comme ses comptes... Exit, donc, les pistes Mostafa Mohamed et consorts, selon le coach des Verts.

En cas de relégation en Ligue 2, ça sera sans Claude Puel

Avec de tels résultats, le spectre de la Ligue 2 approche. Et si descente il devait y avoir, elle se fera sans Claude Puel. L'entraîneur de l'ASSE aurait effectivement une clause dans son contrat lui laissant une porte de sortie en cas de relégation, selon Poteaux Carrés. Avec des finances à sec, un trou de 30 millions d'euros prévu en fin de saison, le licenciement de Puel n'est pas envisageable. Il reste six mois pour sauver le club et cela passera par un maintien en Ligue 1 Uber Eats et probablement un rachat du club. En attendant, Claude Puel se concentre sur le match d'après. "On va se remettre les idées à l'endroit avec une semaine normale afin de préparer un match important à Nice, puis d'enchaîner avec des adversaires directs. Il va falloir retrouver de la saine agressivité et de la qualité dans le jeu. Et oublier ce match car il n'y a pas grand-chose à retenir. Travailler ensemble pour se reprendre, récupérer tout le monde petit à petit et se présenter en ordre de bataille pour la suite."

Ce mardi, un sondage sur L'Equipe ne donnait pas cher de la peau de l'ASSE. À savoir si Claude Puel était capable de sortir le club forézien de la crise, 72% des 10 000 internautes votants avaient répondu par la négative. La fin de saison 2020-2021 va ressembler rapidement à une mission impossible pour les Verts...





Par Matthieu