ASSE Mercato : La vraie raison du transfert raté de Mohamed

Afficher l’index Masquer l’index

Mostafa Mohamed ne sera pas l’avant-centre tant recherché par l’ASSE cet hiver. Son transfert a capoté ! Les dirigeants du Zamalek SC ne souhaitent plus vendre leur joueur décisif à l’AS Saint-Étienne. Bernard Caïazzo explique ce gros couac, à trois jours de la clôture du mercato hivernal.

ASSE : Caïazzo surpris par le revirement du Zamalek

Désireux de rejoindre l’ASSE et de faire décoller sa carrière professionnelle en Ligue 1, Mostafa Mohamed ne viendra plus. Pas en tout cas cet hiver, sauf revirement de dernières minutes. Le transfert de l’attaquant à l’AS Saint-Étienne a été bloqué par le président du Zamalek SC, alors que la dernière rumeur l’annonce vers Galatasaray en Turquie. Pour le média elcaptain, Bernard Caïazzo a donné la vraie raison de l’arrivée ratée du buteur égyptien. « Nous avons répondu à toutes les exigences de Zamalek, parce que nous voulions vraiment le joueur », a-t-il justifié.

« Au début, je n’étais pas responsable de la négociation. Les responsables de la négociation avaient précédemment proposé un montant important en espèces et le restant en versements. Je communiquais avec Emad Abdel Aziz (président du club cairote) et il m’a assuré qu’il acceptait de nous vendre Mostafa Mohamed. Il a invité Roland Romeyer (président du Directoire de l’ASSE), à négocier au Caire, mais nous avons été surpris hier (jeudi), quand nous l’avons contacté, d’apprendre qu’il refusait finalement de nous vendre le joueur », a expliqué le président du Conseil de surveillance du club ligérien.

À lire Vente ASSE : Romeyer et Caiazzo ne sont pas les seuls responsables

La menace de Romeyer qui a irrité les Égyptiens

Il faut rappeler que Roland Romeyer avait irrité la direction du Zamalek SC par ses menaces sur une télévision égyptienne. « Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir. […] Il y a des gens qui ont demandé une commission pour nous faciliter le processus de transfert de Mostafa Mohamed. Je serai obligé de nommer ces personnages si l’achèvement de l’accord échoue », avait-il menacé. Pour revenir à l’offre de l’ASSE, elle était « de 5 millions de dollars avec certains bonus ». « Mais nous voulons payer en deux fois. 3 millions à la signature, 2 millions l’année prochaine. Nous voulons signer à Mohamed un contrat de 4 ans et demi », avait appris le co-propriétaire de l’équipe stéphanoise.


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !


Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :