Stade Rennais : L'énorme coup de gueule de Benjamin Bourigeaud

Stade Rennais : L'énorme coup de gueule de Benjamin Bourigeaud Publié par Matthieu le 06 février 2021 à 17:30

La défaite du Stade Rennais, au Roazhon Park contre le RC Lens lors du match aller (0-2), a été le point de départ du renouveau des Rouge et Noir, après une série calamiteuse durant l'automne. Après ce revers, les hommes de Julien Stéphan ont débuté une série sans défaite sur la pelouse de l'OGC Nice, après un stage salvateur et les propos très durs de Benjamin Bourigeaud à l'issue de la défaite contre son ancien club.

Quand Benjamin Bourigeaud a sonné la révolte...

"On n’a pas existé aujourd’hui, on s’est fait manger dans tous les compartiments. On n’a gagné aucun duel, il faut arrêter de se mentir et se sortir les doigts." Les mots de Benjamin Bourigeaud avaient résonné en conférence de presse, à l'issue de la défaite du Stade Rennais, à domicile, contre le RC Lens début décembre. Les Rouge et Noir étaient alors en pleine crise de résultat et venaient de se faire donner la leçon au Roazhon Park par un promu. Dans un entretien accordé à Ouest-France, l'ancien Lensois est revenu sur son coup de gueule. "Avant d’y aller, j’avais demandé ce que j’avais le droit de dire, parce que je voulais parler avec le cœur, dire ce que je ressentais. Est-ce que j’avais le droit d’employer des termes qui, malheureusement, ne pouvaient pas être écrits ? On m’a dit que oui. Dans ces moments-là il faut se lâcher." C'est ce qu'a fait le milieu de terrain du SRFC.

"J’avais en plus cette frustration personnelle de ne pas avoir gagné contre mon ancien club, a poursuivi Benjamin Bourigeaud. Mais, quoi qu’il en soit, je pense que le discours aurait été le même parce que j’étais arrivé à un point d’épuisement physique mais surtout psychologique. Au point de rentrer chez moi blasé. C’est pour ça que j’ai parlé avec mon cœur, sans faux-semblants. Je voulais faire passer le message, que ça ne nous plaisait pas de perdre des matches, même si certains disaient qu’on s’en battait les couilles. Je voulais montrer que c’était dur, car on se donnait corps et âme pour obtenir des résultats positifs. Et au final, on n’en avait pas."

Le Stade Rennais doit de nouveau repartir de l'avant

Une colère bénéfique, puisque le Stade Rennais, s'il a perdu ensuite son dernier match de Ligue des champions contre le Séville FC, a enchaîné sept matches sans défaite. "Ça a impacté pas mal de monde car j’en ai entendu parler, mais je pense qu’il y a d’abord eu une remise en question de personnelle. Je ne pense pas que ma conférence de presse a été le déclic. Il y a eu le stage qui a fait beaucoup de bien et il y a eu cette victoire à Nice, aussi, qui nous a soulagés. Le destin a bien fait les choses." Le destin, Benjamin Bourigeaud le retrouvera ce samedi soir (21h) en Ligue 1, en foulant la pelouse du stade Bollaert, contre son ancien club, le RC Lens.

Afficher les commentaires