PSG Mercato : Leonardo ne lâche pas le dossier Donnarumma

Leonardo, le directeur sportif parisien, est bien occupé en ce moment avec les dossiers des prolongations au PSG, priorités actuelles du club de la capitale. Si celle de Neymar devrait être officialisée dans les prochaines semaines, restent encore celles de Mbappé et Di Maria. Cependant le dirigeant sportif doit aussi préparer le mercato du PSG. Le club cherche le successeur de Keylor Navas, et suivrait toujours la piste du gardien de l’AC Milan, Gianluigi Donnarumma.

Un gardien taillé pour le PSG ?

Transféré définitivement au PSG en provenance de Séville, Sergio Rico venu comme doublure de Keylor Navas (34 ans) du temps de l’entraîneur Thomas Tuchel est au mieux une solution de repli. Le joueur qui a pris la place de Navas lors de son absence face à Lorient, a rendu une bien pâle copie en encaissant trois buts. Ce n’est pas sa première performance décevante. De quoi s’interroger sur sa capacité à devenir titulaire un jour dans les buts parisiens. Le gardien de 27 ans ne semble en effet pas prêt à endosser le rôle de numéro 1 au Paris SG, pour succéder à Navas. D’autant que le club de la capitale ambitionne de franchir un cap en Ligue des Champions et doit se reposer pour cela sur un gardien d’expérience. Le Paris Saint-Germain, qui suit le jeune gardien titulaire de l’AC Milan, Gianluigi Donnarumma, depuis ses débuts, ne désespère pas le signer. Lancé dans le bain à l’âge de 16 ans à peine, « Gigio » est rapidement devenu le gardien titulaire du Milan AC.

Le portier de 21 ans a déjà montré l’étendue de son talent, pour devenir aujourd’hui indéboulonnable à l’AC Milan. Il a disputé plus de 200 matchs de foot avec les Rossoneri. Un exploit dans le football pour un joueur aussi jeune. Recruté pour 250.000 euros en provenance de l’ASD Club Napoli, le natif de Castellammare di Stabia est devenu la perle de ce Milan, dans les pires moments du club, et aujourd’hui, les meilleurs. Le club milanais, qui a traversé des saisons compliquées, est désormais leader de la Serie A devant la Juventus et son rival l’Inter Milan. Donnarumma a indéniablement contribué à ce succès. En Nazionale, le gardien est d’ores et déjà considéré comme le successeur de Gianluigi Buffon.

Donnarumma toujours suivi par le PSG

Les caprices de Mino Raiola, une aubaine pour Leonardo

...

Adulé à Milan mais aussi brièvement honni, Gigio a surtout souffert de la gestion de son agent Mino Raiola. L’agent est très gourmand et cela a souvent provoqué des frictions au sein du club et dans les rangs des supporters milanais. En 2017, son départ vers le Parc des Princes commençait à paraitre comme inévitable. Donnarumma avait refusé à l’époque de prolonger son contrat, ce qui avait provoqué de grandes tensions dans le club. Les Tifosi lui reprochaient ses demandes jugées excessives et avaient même déployé des banderoles demandant son départ. Le gardien avait fini par signer une prolongation de contrat jusqu’en 2021 avec un salaire de 6 millions d’euros à la clé. Mais à l’époque, Mino Raiola avait contesté le contrat en invoquant des « pressions psychologiques » sur son joueur.

Cet épisode avait largement terni la réputation de Donnarumma, qui a réussi depuis à en revenir. Maintenant que le potier n’a plus que quelques mois de contrats, les négociations lancées par l’AC Milan bloquent encore à cause des demandes de Raiola. Le club italien voudrait absolument garder sa pépite. Paolo Maldini n’avait d’ailleurs pas caché l’ambition du club dans ce sens :  » Donnarumma a 21 ans et est un leader absolu. C’est la réalité, il a disputé 220 matches avec Milan à son âge, c’est absolument rare », avait-il déclaré sur Sky Sport Italia en septembre. Mais en janvier 2021, les négociations pour sa prolongation n’étaient toujours pas bouclées. L’AC Milan a proposé un nouveau contrat rémunéré à 7 millions d’euros/an, plus des bonus pour Donnarumma.

Mino Raiola, l'agent de Donnarumma

Mino Raiola demande 10 millions d’euros. Le club refuse pour l’instant de céder aux demandes de l’agent de joueurs. Le temps presse toutefois et le gardien arrive à la fin de son contrat, avec le risque d’un départ gratuit en été. Un cas de figure peu probable, mais si les négociations coincent comme en 2017, l’AC Milan pourrait décider d’arrêter là les frais, malgré l’envie de poursuivre avec le gardien. L’impasse dans laquelle se trouvent les discussions donne un petit espoir à Leonardo. Le dirigeant du Paris Saint-Germain rêve de récupérer le joueur gratuitement pour la saison prochaine. Le PSG avait déjà tenté par le passé de s’immiscer dans le dossier, mais Donnarumma avait finalement renouvelé son contrat. Cette fois, Leonardo compte bien suivre jusqu’au bout cette piste.

Gigio serait le successeur tout désigné de Keylor Navas dans les buts du Paris SG. Cependant, même dans l’éventualité où le portier Rossonero ne prolongerait pas, les dirigeants parisiens devront s’attendre à débourser un gros chèque pour sa prime à la signature. Mino Raiola comptera bien sur cela pour récupérer lui aussi un joli pourcentage. En tout cas, selon le média espagnol Don Balon, Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi suivraient très attentivement le dossier du joueur, pour le prochain mercato du PSG. Si cela se fait, le Paris Saint-Germain signerait là, une des toutes meilleures recrues de l’ère qatarie.