Montpellier HSC : Der Zakarian réagit au nul face à Lille

Der Zakarian est fier du nul obtenu du Montpellier HSC à Lille. Publié par Chemssdine le 17 avril 2021 à 10:00

A l'issue d'un match plaisant à voir, le Montpellier HSC et le LOSC ont partagé les points, au plus grand dam des locaux qui perdent de précieux points dans la course au titre. Au contraire, ce beau résultat réjouit Michel Der Zakarian qui a tenu à féliciter ses joueurs et adouber le LOSC de Christophe Galtier.

Der Zakarian heureux du nul obtenu par le Montpellier HSC

Un beau match pour lancer la 33ème journée de Ligue 1. Hier soir, le Montpellier HSC se déplaçait sur la pelouse du LOSC, qui ne devait pas perdre de points alors qu'il occupe la première place du championnat. Pourtant, les Dogues ont réalisé un faux pas évitable face à une équipe montpelliéraine vaillante en première puis clairement inférieure en seconde mi-temps. Une performance mi-figue mi-raisin des Héraultais qui satisfait néanmoins l'entraîneur pailladin, Michel Der Zakarian, qui a tenu à féliciter ses joueurs à l'issue du match. "On a fait une très belle première mi-temps, avec une bonne maîtrise, beaucoup de duels gagnés et on marque un but de grande qualité, avec un beau mouvement, une belle finition", observe le technicien de 58 ans. "Ensuite, les Lillois ont accéléré, ils nous ont étouffés, des vagues arrivaient sans arrêt, ils ont eu beaucoup de frappes cadrées mais Jonas (Omlin) a fait un grand match. On doit mieux défendre sur le but, on le (Luiz Araujo, le buteur lillois) laisse trop dans son confort, on doit sortir plus vite sur lui. C'était un hold-up en deuxième mi-temps mais cela ne m'aurait pas dérangé de gagner sur un hold-up."

Il donne des nouvelles de Pedro Mendes et adoube le LOSC de Galtier

Autre fait majeur de la soirée, la terrible blessure de Pedro Mendes au genou, risquant de tenir le défenseur du MHSC loin des terrains pendant de longues semaines comme l'a affirmé son coach : "Je ne peux pas vous en dire plus, il a mal au genou après s'être bloqué le pied, il a senti une grosse douleur. Il va passer des examens demain ou après-demain. Ce n'est jamais bon signe quand un joueur crie de douleur et pleure, il a senti que c'était grave."

Fair-play, le natif d'Erevan a également tenu à féliciter son adversaire du soir, adressant ses meilleurs voeux à son homologue nordiste Christophe Galtier : "Les Lillois méritent largement d'être premiers aujourd'hui, ils ont de très bons joueurs. Pour le titre, Paris a un calendrier très chargé aussi et n'a pas non plus le droit à l'erreur et ce n'est pas parce que c'est Paris qu'ils ne peuvent pas se faire accrocher. J'espère qu'ils seront champions, je serais content pour Christophe (Galtier)."





Afficher les commentaires