PSG : Super League, Florentino Pérez répond à Ander Herrera

Ander Herrera, milieu de terrain du PSG, a été l’un des premiers footballeurs à s’opposer ouvertement à la création de la Super League. Publié par JEAN-LUC D le 19 avril 2021 à 20:49

Ander Herrera, milieu de terrain du PSG, a été l’un des premiers footballeurs à s’opposer ouvertement à la création de la Super League par douze des clubs les plus riches d’Europe. Florentino Pérez, le président du Real Madrid et du nouveau projet est sorti du silence pour apporter des précisions sur cette affaire.

Ander Herrera dit « non à la Super Ligue »

«...J’aime le football et je ne peux pas rester silencieux devant ça, je crois en une Ligue des Champions améliorée, mais pas aux riches qui volent ce que le peuple a créé, qui n'est rien d'autre que le plus beau sport de la planète », a écrit l’international espagnol sur les réseaux sociaux.

Face à la vague d’indignation provoquée par la création de cette nouvelle compétition, Florentino Pérez est sorti du silence pour tenter de calmer les choses.

Florentino Pérez se justifie pour la Super League

Dans un communiqué officiel, l’homme d’affaires espagnol a tenté de justifier la création de la Super League. Si le milieu de terrain du Paris Saint-Germain, Ander Herrera, parle d’une Super League qui vient pour tuer le "rêve d’un football populaire", le premier responsable de cette nouvelle compétition affirme : « Nous allons aider le football à tous les niveaux afin qu'il occupe sa place dans le monde. Le football est le seul sport dans le monde avec plus de 4 milliards de suiveurs et notre responsabilité, au sein des grands clubs, est de répondre aux désirs des supporters.»

De son côté, l’UEFA, qui rejette fermement cette trouvaille, a déjà menacé les joueurs et les clubs concernés par ce projet.





Afficher les commentaires